Crédit : Photo COURTOISIE JONATHAN ROY, LHJMQ

LHJMQ

Patrick Roy sert un avertissement à deux joueurs

Publié | Mis à jour

Malgré un effort louable jusqu’à la dernière seconde, les Remparts de Québec ont subi un premier revers en quatre matchs dans le troisième environnement protégé disputé à Rimouski, s’inclinant 4-3 aux mains des Cataractes de Shawinigan, jeudi, au Colisée Financière Sun Life.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point, dit l’adage. On peut dire que ça s’applique bien aux hommes de Patrick Roy qui n’ont jamais été en mesure de prendre les devants dans cette rencontre après un mauvais départ où ils ont alloué deux buts aux Cataractes.

Si les Remparts sont revenus de l’arrière pour faire 2 à 2 puis 3 à 3, ils ont toutefois manqué de temps en fin de rencontre pour niveler une fois de plus les chances. Anthony Bédard a inscrit le but victorieux.

Vétérans pointés

Appréciant la force de caractère dont ont fait preuve ses ouailles au cours des 40 dernières minutes, Patrick Roy s’est servi de sa tribune d’après-match pour lancer un avertissement à Hunter Holmes, qui n’a pas bien paru sur deux buts de l’adversaire, et à Cole Cormier.

«On ne jouait pas avec le mordant qu’on aurait dû en début de match. On est revenu et c’était le message qu’on a essayé de passer alors qu’on faisait face à de l’adversité et on voulait savoir comment on était pour réagir», a révélé l’entraîneur-chef et directeur général des Diables rouges.

«Il va falloir que des gars comme Cormier et Holmes en donnent beaucoup plus. Surtout Holmes, un 20 ans, il ne peut pas faire des erreurs comme il a fait sur le premier but ou même sur le quatrième but, où il a laissé le joueur aller au filet après la mise au jeu dans notre territoire. C’est de la mollasse dont on a pas vraiment besoin.»

Duo épatant

Et ce n’est pas que le retour qui a ravi Roy, la tenue de Nathan Gaucher et de James Malatesta aussi. Les deux attaquants ont poursuivi sur leur lancée en récoltant chacun trois points. Malatesta s’est notamment illustré en fournissant sur les deux buts de son coéquipier un effort individuel remarquable.

«Depuis notre retour de janvier, James et Nate ont été nos joueurs dominants [...] a souligné Roy. Bien jouer, c’est une chose, mais ç’en est une autre d’avoir de la constance à 17 ans et je suis aussi content de la constance qu’ils affichent match après match.»

Malatesta, un espoir en prévision de la prochaine séance de sélection de la LNH, préférait ne pas trop faire de plat avec sa prestation individuelle en raison du pointage final.

«C’est une leçon pour nous parce qu’on doit jouer 60 minutes pour gagner des matchs, a-t-il répondu. Oui, je me sentais bien sur la glace et Nate et moi, on sait où on se trouver sur la glace. C’est la même chose avec Monty [Gabriel Montreuil].»

Les Remparts se mesureront à l’Océanic samedi, à 16 h.

Changements à l’horaire

Par ailleurs, Drummondville et Rimouski se sont ajoutées aux équipes de l’environnement protégé du Centre Vidéotron du 12 au 18 février en raison de l’éclosion de COVID-19 chez les Tigres de Victoriaville, qui devaient recevoir l’un des trois événements au calendrier. 

La LHJMQ en a fait l’annonce, jeudi. Sept clubs seront donc de la partie à Québec durant cette période tandis que les quatre autres s’affronteront à Shawinigan.