Crédit : Photo AFP

Tennis

Auger-Aliassime et Fernandez s'imposent à Melbourne

Publié | Mis à jour

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a remporté son match de deuxième tour de l'Omnium Murray River, mercredi, à Melbourne en Australie.

Pour l'occasion, Auger-Aliassime, troisième favori du tournoi, a défait le Japonais Yuichi Sugita, 6-3, 6-1.   

La rencontre a duré 1h06.

Auger-Aliassime, 21e au monde, a claqué 12 as et commis deux doubles fautes alors que son rival, 104e au classement de l'ATP, a réussi deux as. «FAA» a également effacé les trois balles de bris qu'il a eues contre lui.

Au troisième tour, le Québécois affrontera le Bulgare Egor Gerasimov (78e).

Fernandez surprend Stephens   

De son côté, la Québécoise Leylah Annie Fernandez, 89e au classement de la WTA, s'est imposée devant l'Américaine Sloane Stephens, 6-3, 6-1, lors du Trophée Grampians, présenté à Melbourne.

La rencontre de premier tour a duré 1h15.

Fernandez a toutefois eu quelques difficultés au service, ne réussissant aucun as et commettant six doubles fautes.

Elle a toutefois été efficace en retours de service, brisant les remises en jeu de sa rivale, 40e au monde, à six occasions.

Au deuxième tour, Fernandez croisera le fer avec la Grecque Maria Sakkari (22e), cinquième favorite du tournoi.

Williams et Halep faciles, Osaka et Barty à la peine   

L’Américaine Serena Williams et la Roumaine Simona Halep ont continué sans forcer, mercredi, leur préparation pour les Internationaux d'Australie alors que l'Australienne Ashleigh Barty, 1re joueuse mondiale, et la Japonaise Naomi Osaka (N.3) ont eu plus de mal à se qualifier pour les quarts de finale de leurs tournois de préparation.

La plus jeune des soeurs Williams, âgée de 39 ans, a battu facilement la Bulgare Tsvetana Pironkova mercredi, 6-1, 6-4 en 74 minutes, dans le Yarra Valley Classic. Elle n'avait perdu que quatre jeux lundi lors de son premier match contre Daria Gavrilova.

«Pour l'instant, ça va. Mais c'est spécial de jouer ici avec tout ce qui se passe dans le monde», a réagi la championne américaine, qui a réussi 25 coups gagnants et 6 aces. Elle rencontrera au tour suivant sa compatriote Danielle Collins jeudi en quart de finale, car celle ci a éliminé la N.6 mondiale, Karolina Pliskova, en deux sets.

Dans ce même tournoi de Yarra Valley, Barty a rencontré des difficultés face à la Tchèque Marie Bouzkova mais a finalement remporté le match 6-0, 4-6, 6-3.

Osaka bousculée   

«J'ai manqué de vitesse d'exécution au milieu du match mais je suis contente de m'être bien reprise à la fin», a-t-elle indiqué. Elle avait triomphé facilement de la Roumaine Ana Bogdan au tour précédent.

Barty vise la première victoire d'une Australienne dans son Open national depuis 43 ans. Elle affrontera en quarts de finale l'Américaine Sofia Kenin, N.4 mondiale. Celle-ci a eu du mal contre sa compatriote Jessica Pegula, perdant le premier set et menée 4-1 au deuxième avant de se rétablir 5-7, 7-5, 6-2. 

Dans le Gippsland Trophy, Osaka a perdu le premier set face à la Britannique Katie Boulter avant de se reprendre et de remporter le match 3-6, 6-3, 6-1. Elle va affronter au tour suivant la Roumaine Irina-Camelia Begu (79e). 

«Cela a été vraiment difficile pour moi aujourd'hui, c'était comme une nouvelle expérience de jouer à nouveau après aussi longtemps», a déclaré la Japonaise qui avait remporté les Internationaux d'Australie en 2019. «Elle a joué vraiment très bien et j'ai du élever mon niveau de jeu, puiser au fond de moi-même», a-t-elle ajouté.

Boulter (371e mondiale) avait éliminé l'Américaine Coco Gauff au tour précédent et n'a mis que 39 minutes pour s'adjuger le premier set. Mais Osaka a remis les pendules à l'heure en remportant sans difficultés le 3e.

La joueuse japonaise avait battu facilement la Française Alizé Cornet mardi pour son premier match depuis sa victoire à l'US Open en septembre et avant le début de celui d'Australie le 8 février.

Halep, 2e joueuse mondiale, a facilement disposé de l'Allemande Laura Siegemund 6-2, 6-4 et affrontera en quarts la Russe Ekaterina Alexandrova (33e) qui a battu la Polonaise Iga Swiatek 6-4, 6-2.

La 5e joueuse mondiale, l'Ukrainienne Elina Svitolina a elle aussi été accrochée, par la Lettone Jelena Ostapenko qui avait remporté le tournoi de Roland-Garros en 2017, avant de s'imposer 6-7 (7/4), 6-3, 6-2. Elle affrontera en quarts la Belge Elise Mertens (20e), qui a éliminé la Française Caroline Garcia 7-6 (7/1), 6-3.