Patric Laprade

Seth, Becky, Brock, Ronda, qui sera de retour au Royal Rumble?

Seth, Becky, Brock, Ronda, qui sera de retour au Royal Rumble?

Patric Laprade

Publié 30 janvier
Mis à jour 30 janvier

Le Royal Rumble est enfin à nos portes.

Dimanche, l’un des événements les plus populaires de la WWE se déroulera, tout comme le reste de la programmation télévisuelle de la WWE depuis le mois de mars dernier, sans spectateurs, et ce, pour la toute première fois depuis 1988. 

Pourtant, c’est un événement qui, dans sa présentation, dans son ADN, est conçu pour faire réagir les amateurs. Lorsque le Montréalais Pat Patterson a expliqué son idée à Dick Ebersol, qui cherchait une émission spéciale à présenter sur les ondes du USA Network, ce dernier a tout de suite compris la vision de Patterson. Le mystère de ne pas savoir qui allait faire son entrée dans le match, l’anticipation comme au nouvel an avec le cadran numérique pour le décompte des 10 dernières secondes, deux éléments qui n’avaient jamais été vus précédemment.

Et depuis 33 ans maintenant, les fans répondent encore à l’appel.

Si l’absence de spectateurs viendra principalement affecter les hommes et femmes qui y participeront, à la télé, l’impression demeure la même. Ce n’est pas pour rien qu’il a coiffé avec les années SummerSlam pour devenir l’événement numéro deux derrière WrestleMania.

Quelles seront les surprises? 

C’est aussi le temps de l’année où la machine à rumeur bat son plein. Chaque année, les amateurs se créent des scénarios sur qui feront leur retour, qui feront leur début, qui seront les surprises.

Je me souviens il y a quelques années, j’étais à Boston pour le Rumble et les retours de Kevin Nash (Diesel) et Booker T avaient été très bien reçus de la part des fans. Que dire en 2018 à Philadelphie lorsque Ronda Rousey est arrivée à la toute fin du match, causant l’une des plus grosses réactions que j’ai vécues en personne à la WWE. Mais la palme revient tout de même à Edge qui a reçu la réaction d’une vie l’an dernier lorsqu’il a fait son retour dans l’arène après plusieurs années d’absence à la suite d’une blessure au cou.

Cependant, ces scénarios fictifs ont aussi contribué à huer Rey Mysterio en 2014, qui n’avait rien à se reprocher pourtant, mis à part d’être sorti 30e et dernier dans cette bataille royale. Les gens voulaient tellement que ce soit Daniel Bryan qu’ils n’ont même pas pu accepter un autre babyface, une légende telle que Mysterio. S’il y a un avantage à présenter des spectacles sans spectateurs c’est que la WWE peut contrôler à 100% les réactions de ses fans.

Cette année, je crois fortement que le Rumble verra le retour de Seth Rollins, absent depuis plusieurs semaines afin d’être auprès de sa conjointe, Becky Lynch, qui a donné naissance à leur premier enfant en décembre. Ce serait aussi le moment de

ramener « Le Fiend » Bray Wyatt, surtout après le RKO d’Orton sur Alexa Bliss lundi dernier. Brock Lesnar, qui aux dernières nouvelles n’avait pas signé une nouvelle entente avec le clan McMahon, fait aussi partie de ceux qui pourraient profiter de cet événement pour revenir, sachant que la suite mène vers WrestleMania. John Cena est un autre nom qu’on entend parler, lui qui devrait faire un retour plus tôt que tard avec la compagnie qui l’a mis au monde. Dwayne « The Rock » Johnson en est un autre, surtout que le timing pourrait être bon alors que les tournages hollywoodiens sont ralentis à cause de la pandémie.

Pour l’instant, 21 des 30 lutteurs ont été confirmés. Ce qui laisse quand même place à plusieurs surprises. Mis à part Rollins et Lesnar, il ne serait pas surprenant de voir quelques anciennes vedettes qu’on voit dans l’entourage de la WWE, par exemple Jeff Jarrett, Road Dogg, Big Show ou Mark Henry. Certains talents en provenance de NXT pourraient aussi compléter le tout, quoique dernièrement, la WWE a essayé de séparer l’alignement de NXT avec le reste de ses émissions, à cause de quelques éclosions au centre de performance. Alors à moins qu’on veuille amener quelqu’un de NXT à temps plein à Raw ou SmackDown, je ne pense pas que les lutteurs de NXT feront légion dans ce match.

Qui sera le prochain AJ Styles? 

En 2016, la WWE avait surpris la planète lutte en faisant faire à AJ Styles ses débuts à la WWE dans le Royal Rumble.

Est-ce qu’une telle surprise pourrait survenir cette année? Est-ce qu’un lutteur d’une autre organisation pourrait faire ses débuts à la WWE cinq après ceux de Styles?

Le premier nom qui me vient en tête est le Néo-Zélandais Jay White, un des meilleurs heels au monde et qui vient tout juste de faire la finale de Wrestle Kingdom de la New Japan Pro Wrestling, au réputé Tokyo Dome. Le Torontois Ethan Page en est un autre qui est libre comme l’air alors qu’il vient de quitter Impact. Bien que je le voie davantage à NXT ou AEW et qu’il n’aurait jamais la réaction d’un Styles, il ne faut pas l’oublier. Davey Boy Smith Jr, le fils du British Bulldog, vient de quitter la MLW et avec l’éventuelle nomination de son père au temple de la renommée de la WWE, il pourrait faire un retour avec la compagnie.

Cela dit, pour être très franc avec vous, outre White, ne gagez pas votre chèque de paie sur aucun autre des noms mentionnés. Ce sont des « long shots » comme on dit.

Ronda, Tessa, Taya ou Becky? 

Cependant, du côté féminin, deux noms me viennent en tête et pourraient être plus que probables. La WWE n’a annoncé que 13 lutteuses sur les 30 qui y participeront. Ce qui laisse encore plus une marge de manœuvre pour avoir des retours ou des surprises.

Dans la catégorie des débuts qui pourraient faire jaser, je vous propose deux noms.

Le premier est Taya Valkyrie. La Canadienne entrainée par Lance Storm vient de quitter Impact et est mariée à John Morrison, qu’on peut voir à SmackDown. Il ne serait donc pas surprenant de la voir venir joindre son conjoint.

La seconde est Tessa Blanchard, fille du légendaire Tully Blanchard et belle-fille de Magnum T.A. Elle est au sommet de la liste des agents libres ne s’appelant pas Brock Lesnar, elle est jeune, elle est fougueuse, elle veut repousser les barrières et est l’une des meilleures lutteuses au monde. Même si plusieurs pensent qu’elle ira joindre son père à AEW, Tessa connait sa valeur et sait que la WWE est le seul endroit qui peut lui offrir ce qu’elle veut, autant au niveau monétaire qu’au niveau de la visibilité. À quelques mois de WrestleMania, si c’est pour se faire cette année, le Rumble est le bon moment. Cela dit, depuis la pandémie, elle a été plutôt inactive sur le circuit indépendant.

Dans la catégorie des retours, il faut parler de la seule double championne (WWE et UFC) de l’histoire, Ronda Rousey. Son contrat se termine le 10 avril prochain, soit lors de la première journée de WrestleMania. Stephanie McMahon a récemment dit en entrevue que Ronda avait quitté pour fonder une famille, mais qu’elle était la bienvenue une fois qu’elle aura réalisé son rêve d’avoir un enfant. De son côté, Charlotte Flair a affirmé que la WWE n’avait pas besoin de Rousey. Je trouve ça particulier qu’à quelques jours du Royal Rumble, deux femmes avec de l’influence à la WWE se prononcent sur le cas Rousey. Souvent, ça cache quelque chose.

L’autre retour que j’anticipe est celui de Becky Lynch. Oui, elle n’a accouché que le 4 décembre dernier, mais elle s’est gardée en forme et un Rumble est le match idéal pour un retour. Ce n’est pas un match un contre un de 20 minutes. C’est un match qui est beaucoup moins demandant, dans lequel elle pourrait prendre quelques pauses, bref un match idéal pour un retour comme le sien.

Sinon, je pense que l’arrivée de Rhea Ripley en provenance de NXT est écrite dans le ciel. Le retour de Lana, qui pourrait venir faire perdre Nia Jax, est aussi très probable. Du côté des vétéranes, on pourrait voir le retour des jumelles Bella, qui ont manifesté le désir de revenir, de même que Torrie Wilson, Beth Phoenix, Kelly Kelly, Melina ou encore Molly Holly, celles vers qui la WWE se dirige lorsqu’elle a besoin d’anciennes vedettes.

Si la WWE veut faire une fleur à leurs fans en Inde, on pourrait alors voir Kavita Devi ou Sareena Sandhu. La même chose vaut d’ailleurs du côté masculin, alors que le géant de 7 pieds 2 pouces, Giant Zanjeer serait un choix idéal pour ce type de combat.

Qui gagnera? 

Du côté des femmes, mon choix est Becky Lynch.

Je sais, je sais. Rien ne garantit qu’elle y sera, mais je trouve que c’est le choix le plus logique. Ce serait un beau cadeau pour celle qui célèbre aujourd’hui son 34e anniversaire de naissance. Et même si la forme ne sera pas de retour à 100%, elle n’est pas obligée de revenir lutter à temps plein par la suite. En fait, la conjoncture actuelle du côté de la WWE, qui ne fait aucune tournée, lui permettrait de passer plus de temps avec sa fille Roux. Elle ne serait pas obligée de lutter à Raw ou SmackDown, son micro est assez fort pour faire avancer une histoire. Cela lui donnerait aussi le temps nécessaire pour s’entrainer, se débarrasser de la rouille et pratiquer son combat avec son adversaire à WrestleMania, où elle ferait son vrai retour.

Par conséquent, du côté des hommes, j’y vais avec Seth Rollins.

Cliché vous direz? Oui, mais faire gagner le « Golden Couple » de la WWE est une histoire qui se publicise extrêmement bien dans les différents médias.

Lynch pourrait affronter Asuka, alors que Becky n’a jamais perdu son titre le printemps dernier. Un peu comme lorsqu’une championne par intérim à la boxe ou à l’UFC affronte la championne qui revient d’une blessure. Charlotte Flair semble être dans une rivalité avec Lacey Evans, Sasha l’est avec Carmella, sans compter Bayley qui n’est jamais bien loin, et on ne refera pas la même chose que l’an dernier en envoyant la gagnante du Rumble contre la championne à NXT.

Alexa Bliss est aussi une candidate à considérer, elle qui joue à la perfection son rôle depuis quelques semaines.

Rollins pour sa part pourrait défier son ami Roman Reigns, dans un match entre anciens membres du Shield. Une histoire qui s’écrit toute seule. Surtout qu’habituellement, les lutteurs qui reviennent après une longue absence reviennent en babyface.

Il sera tout de même intéressant de voir comment la WWE va gérer le dossier Randy Orton, lui qui est en rivalité avec l’esprit de Bray Wyatt, mais qui retrouvera aussi Edge sur son parcours, alors que le Canadien a confirmé qu’il sera dans le Rumble. Wyatt pourrait aussi surprendre et remporter le combat à son retour. Lui et Bliss pourraient être un bon duo de gagnants. Finalement, il y a Daniel Bryan, qui, à SmackDown, a répété à plusieurs reprises qu’il n’avait jamais remporté une bataille royale de sa vie.

Kevin Owens, prochain champion? 

Quatre autres combats sont présentement confirmés pour l’événement.

Le championnat de la WWE détenu par Drew McIntyre sera défendu alors que le champion affrontera un membre du temple de la renommée de la WWE, l’ancien champion de la WCW, Goldberg. D’ailleurs, le championnat de la WWE est un titre qui manque à la collection de Goldberg, lui qui a aussi été champion Mondial et

champion Universel, mais qui n’a jamais remporté le titre qui remonte aux Buddy Rogers, Bruno Sammartino et Hulk Hogan. Je m’attends à un match court, peu importe le gagnant.

Du côté de SmackDown, nous aurons droit à ce qui pourrait être la fin de la trilogie entre le champion Universel Roman Reigns et le Québécois Kevin Owens. Cette rivalité est la meilleure en ce moment dans tout l’univers de la WWE. Leur match à TLC en décembre a été mon match préféré de l’année 2020, tandis que le second, un match de cage le soir de Noël, a été le match le plus regardé de l’année.

Bien franchement, je ne crois pas qu’Owens va remporter le titre. Ce serait en fait l’occasion idéale pour qu’il perde à cause de celui qu’il affrontera à WrestleMania. Mais puisqu’Owens et Reigns sont en rivalité depuis plusieurs semaines déjà, peu de choix seraient logiques. Pourquoi quelqu’un viendrait faire perdre Owens?

Je vous offre deux choix : Jey Uso. Mais je ne vois pas un match entre Owens et Uso à Mania. Le second? Sami Zayn. Oui, je sais, on a souvent vu Owens et Zayn en rivalité ou en équipe, mais ça fait un bout déjà et jamais qu’ils se sont affrontés un contre un à WrestleMania. Ils font de la magie ensemble et ce serait un match et une rivalité qui deviendrait rapidement une des plus suivies à la WWE.

Sasha Banks va défendre son titre féminin de SmackDown face à Carmella. Je m’attends à une victoire de Carmella, qui s’est beaucoup améliorée depuis son retour. Finalement, Charlotte Flair et Asuka vont défendre les titres par équipe face à Nia Jax et Shayna Baszler. Je ne veux pas voir les anciennes championnes remporter les titres à nouveau, mais je ne vois pas le but de les garder sur les championnes actuelles. Je m’attends à une carte cachée dans ce match, une ou deux autres équipes pourraient d’ajouter à la dernière minute ou quelque chose qui va avoir plus de sens que ce match revanche.

Hommage à Pat Patterson? 

Pour terminer cette chronique, j’ai un souhait : un hommage à Pat Patterson, décédé le 2 décembre dernier.

Le Rumble à Houston en 2020 est le dernier événement de lutte auquel il a assisté. La vie fait drôlement les choses parfois. C’est l’événement qu’il a inventé, dans lequel il a toujours été investi, son match préféré. Malgré tous les hommages que la WWE lui a faits, plus que quiconque au cours des dernières années, malgré l’excellent documentaire qui a fait pleurer ses frères et ses sœurs au Québec, la WWE se doit de trouver une façon de lui rendre hommage demain.