Crédit : PHOTO D'ARCHIVES, DIDIER DEBUSSCHÈRE

LHJMQ

LHJMQ : place au dernier droit

Publié | Mis à jour

Les transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ont pris fin lundi midi. Malgré les incertitudes qui planent toujours en raison de la COVID-19, certaines formations en ont tout de même profité pour ajouter des éléments importants dans le but de viser les grands honneurs.

Si le nom des Foreurs de Val-d’Or est sur toutes les lèvres actuellement, d’autres formations seront à surveiller d’ici la fin de cette saison particulière. Survol des forces en présence dans le circuit Courteau. 

Tigres de Victoriaville 

► Ajouts importants : Alex Beaucage, Alexis Arsenault, Benjamin Tardif, Shawn Element

Les Tigres ont ajouté de l’expérience tout au long de la période de transactions avec les ajouts d’Element, Arsenault et Tardif, et le directeur général Kevin Cloutier a conclu avec un coup d’éclat en mettant la main sur Alex Beaucage. L’espoir de l’Avalanche du Colorado apportera encore plus d’attaque aux Tigres, lui qui compte 14 buts en 14 matchs cette saison, mais surtout l’expérience d’un championnat puisqu’il a gagné la Coupe du Président ainsi que la Coupe Memorial avec les Huskies de Rouyn-Noranda en 2019. Les acquisitions de l’équipe s’ajoutent au talentueux capitaine de l’équipe, Mikhail Abramov.

Islanders de Charlottetown 

► Ajouts importants : Bailey Peach, Patrick Guay

Les Islanders de Charlottetown dominaient déjà dans les Maritimes et les ajouts de Bailey Peach et Patrick Guay, tous deux acquis du Phœnix de Sherbrooke dans des transactions séparées, viendront solidifier une attaque déjà menée par Cédrick Desruisseaux, Thomas Casey et le défenseur Lukas Cormier. Avec Colten Ellis devant le filet, l’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard a tout ce qu’il faut pour terminer au premier rang de la division des Maritimes. Ils devront avoir à l’œil le Titan d’Acadie-Bathurst et les Sea Dogs de Saint-Jean qui, eux, ont ajouté le gardien Zachary Émond et l’attaquant Ryan Francis, mais ils demeurent les grands favoris de cette section.

Foreurs de Val-d’Or 

► Ajouts importants : Nathan Légaré, Jordan Spence, Samuel Poulin et Xavier Bernard

Les Foreurs ont affiché leurs couleurs dès le repêchage en faisant l’acquisition de Jakob Pelletier, et le directeur général de l’équipe Pascal Daoust a continué de voler le spectacle lors de la période des transactions. Les ajouts de Légaré, Poulin, Spence et Bernard, qui viendront se greffer aux Pelletier, Justin Robidas et Maxence Guénette font des Foreurs l’équipe à battre. Avec un alignement monstrueux, les Foreurs n’ont plus droit à l’erreur. En termes de poker, disons qu’ils sont all-in avec un as et un roi. Il n’est pas impossible qu’une autre formation les batte avec une paire d’as, mais ils ont clairement l’une des meilleures mains de la table.

Armada de Blainville-Boisbriand 

► Ajouts importants : Christopher Merisier-Ortiz

Sans tambour ni trompette, l’Armada de Blainville-Boisbriand n’a perdu qu’un seul de ses dix matchs cette saison et ils ont fait l’acquisition de l’un des joueurs les plus sous-estimés du circuit, le défenseur Christopher Merisier-Ortiz. L’Armada a payé, mais quand on voit le prix payé par l’Armada (Andrew Belchamber, un choix de première ronde et deux choix de deuxième tour), on comprend que le directeur général Pierre Cloutier voit en lui un joueur d’impact qui, à moins qu’il signe un contrat professionnel, sera de retour l’an prochain. L’équipe de Bruce Richardson n’est peut-être pas aussi forte sur papier que certaines autres présentes dans ce palmarès, mais il ne faut jamais parier contre le style de jeu intense de l’Armada.

Saguenéens de Chicoutimi 

► Ajouts importants : Félix Lafrance, Pierrick Dubé

Les Sags ont été au cœur de plusieurs rumeurs au cours des dernières semaines et les noms de Dawson Mercer et Hendrix Lapierre n’y ont pas échappé. Au final, le directeur général et entraîneur-chef Yanick Jean a décidé de tenter à nouveau sa chance après la déception de l’an dernier lorsque la saison a été annulée abruptement en raison de la COVID-19. L’acquisition de Lafrance et Dubé vient ajouter de l’expérience et du punch en attaque, et en Lapierre et Mercer les Sags comptent sur deux des meilleurs attaquants du circuit. À ne pas négliger : l’arrivée imminente du défenseur russe Artemi Kniazev, un élément qui a certainement convaincu Jean de se ranger du côté des acheteurs.