LHJMQ

Pierrick Dubé passe aux Saguenéens

Publié | Mis à jour

Les Saguenéens de Chicoutimi ont été patients jusqu’à la toute fin avant de mettre leur grain de sel dans la période des échanges de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ils ont pris le pari d’ajouter deux morceaux à leur casse-tête offensif dans l’espoir de connaître un long printemps qui ne soit pas brusquement interrompu par la pandémie cette fois.

Inactif depuis l’ouverture du marché, l’entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean a acquis à la date limite de lundi les services des attaquants de 19 ans Pierrick Dubé, des Remparts, et Félix Lafrance, des Eagles du Cap-Breton.

Chicoutimi pointe au 13e rang pour le nombre de buts marqués (36 en 13 matchs) cette saison et ces ajouts donneront plus de mordant à l’attaque, estime Jean, qui ne voulait pas marchander Dawson Mercer et Hendrix Lapierre à prix réduit en raison de la pandémie. L’an dernier, les «Sags» avaient acquis plusieurs éléments en vue des séries éliminatoires avant que le virus vienne chambouler leurs plans.

«Le statu quo était impensable pour nous et on ne voulait pas acheter des joueurs de location seulement pour trois mois, a-t-il relaté. On pense que ces deux joueurs-là vont être capables de mettre la rondelle dans le filet adverse de façon régulière et ce sont des joueurs qui vont jouer à 20 ans. Nos deux critères précis ont été respectés.»

Le retour à la ligne bleue des Saguenéens du Russe Artemi Kniazev a aussi pesé dans la balance, lui qui a été renvoyé au niveau junior par les Sharks de San Jose. Kniazev débarquera au Saguenay mercredi et devra observer une quarantaine de 14 jours, ce qui signifie qu’il ne sera pas disponible avant le 10 février.

Décision d’affaires

Après trois ans et demi dans l’uniforme québécois, Dubé, qui a été un choix de première ronde en 2017, a accueilli favorablement ce nouveau départ qui lui donnera l’occasion d’évoluer dans une équipe aspirant aux grands honneurs. Il a enregistré cinq buts et neuf points en 10 matchs cette saison.

«Je ne m’attendais pas à me faire échanger, mais je suis content d’aller dans une équipe comme celle de Chicoutimi, a commenté Dubé lorsque joint par "Le Journal de Québec". Ça fait partie des sacrifices du hockey de quitter une équipe. Québec sera toujours dans mon cœur, mais il était temps pour moi de changer d’air [...] Je n’ai jamais passé une ronde [en séries] à Québec et je suis prêt à faire une longue route avec les "Sags".»

En retour, les Remparts ont obtenu l’ailier droit de 19 ans, Olivier Pouliot, un choix de quatrième tour (Saint John) en 2021 ainsi que des choix de troisième et quatrième rondes en 2023.

«Pierrick avait une très bonne attitude cette année et on était vraiment content de lui, mais des fois, on a des choses à faire qu’on pense qui vont permettre à l’équipe de s’améliorer et dans ce cas-là, c’en est un exemple», a expliqué le grand patron des Remparts, Patrick Roy.

Heureux d’avoir ajouté des choix à sa banque, Roy a ouvert la porte pour une suite à cette transaction.

«Il va y avoir des spéculations, on ne peut pas aller à l’encontre de ça, mais pour le moment, on est très heureux des choix obtenus que du joueur.»

Trop cher

Roy a confirmé que son club a tenté de mettre la main sur le jeune Joshua Roy, mais le prix demandé par les Sea Dogs de Saint John était trop élevé.

«Ils trouvaient qu’on était dans le même cycle qu’eux et ils voulaient qu’on paie un peu plus cher que les autres, a révélé l’ancien gardien étoile. À partir de là, on sentait que le prix devenait trop lourd pour nous et on n’était pas prêt à payer ce prix.»