Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Tennis

Une première depuis 2013 pour Rebecca Marino

Publié | Mis à jour

La Canadienne Rebecca Marino s’est qualifiée pour les Internationaux d’Australie et retrouvera le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois depuis 2013.

«Nous sommes fiers de toi, Rebecca Marino», a-t-on réagi, sur le compte Twitter de Tennis Canada.

Pour cause, Marino revient de très loin. L’athlète de 30 ans, native de Toronto et résidente de Vancouver, a vaincu la Belge Maryna Zanevska, 252e au monde, en deux manches de 6-4 et 7-6 (9), mercredi, lors du dernier tour des qualifications des Internationaux d’Australie, qui se déroulaient à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Marino a notamment su garder son sang-froid lors du bris d’égalité de la deuxième manche.

Occupant actuellement le 312e rang du classement de la WTA, Marino n’avait pas disputé un seul tournoi depuis juillet 2019. La joueuse de tennis canadienne, autrefois 38e au classement mondial, avait surtout pris une longue pause du tennis de 2013 à 2017, en raison de problèmes de santé mentale.

Un exploit remarquable

Au moment de reprendre la compétition en 2018, Marino s’était signalée à un niveau inférieur, sur le circuit ITF, en savourant des victoires à Antalya (Turquie), Winnipeg et Lubbock (États-Unis). Ces triomphes, bien que très satisfaisants, ne peuvent se comparer à l’exploit signé, mercredi, soit une qualification pour un tournoi du Grand Chelem.

Plus tôt cette semaine, Marino avait d’abord écarté la Roumaine Jaqueline Cristian avant de vaincre la Bulgare Viktoriya Tomova, 24e favorite des qualifications et 139e joueuse mondiale, en deux manches de 6-2 et 7-6 (7).

Plusieurs représentants du Canada

Les Internationaux d'Australie s'amorceront le 8 février prochain, à Melbourne. En plus de Marino, Bianca Andreescu, septième raquette mondiale, et la Québécoise Leylah Annie Fernandez doivent figurer au tableau principal chez les femmes, en simple. Quant à Eugenie Bouchard, elle n’a pas été en mesure de se qualifier.

Du côté du simple masculin, Denis Shapovalov, Milos Raonic, Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil devraient y être. Shapovalov et Pospisil feront aussi équipe en double.