Crédit : Photo d'archives Didier Debusschère

LHJMQ

Un défenseur lévisien avec les Remparts

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec ont stabilisé leur brigade défensive mardi soir en obtenant les services d’Alex Falardeau, qui avait exprimé le souhait de poursuivre sa carrière ailleurs qu’à Baie-Comeau.

Âgé de 18 ans, le Lévisien en sera à sa troisième formation dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lui qui avait été un choix de quatrième ronde des Eagles du Cap-Breton en 2018. En retour, le directeur des opérations hockey des Remparts, Patrick Roy, a cédé un choix de sixième tour en 2023 qui appartenait initialement au Drakkar.

«Pour moi, c’est une excellente nouvelle alors que je me retrouve dans l’équipe que je rêve d’aller depuis que je joue au hockey, a exprimé le jeune homme, joint par "Le Journal de Québec". Quand tu es jeune et que tu joues au Tournoi pee-wee, tu rêves de jouer dans cet aréna et de faire partie de cette équipe. C’est une journée spéciale puisque ça se réalise enfin.»

Le grand défenseur de 6 pi et 170 lb était au courant de certaines tractations le concernant, mais il a été surpris de recevoir un appel de Roy au cours de la journée de mardi.

«D’être échangé aux Remparts, je n’en avais pas entendu parler, a reconnu celui qui se décrit comme un arrière fiable capable également de générer de l’offensive et de l’énergie. J’en avais parlé avec mon agent et d’être échangé tout court était une possibilité que j’envisageais fortement.»

Changement d’air nécessaire

Ancien des Chevaliers de Lévis, avec lesquels il a connu la saison record de 41 victoires en 42 rencontres en 2018-2019, Falardeau s’est développé au sein de la structure du hockey scolaire québécois jusqu’à ce qu’il fasse le saut au niveau midget AAA.

L’an dernier, les Eagles l’avaient échangé après 30 matchs au Drakkar, en décembre 2019. Le hockeyeur estime que l’organisation de la Côte-Nord et lui n’étaient plus sur la même longueur d'onde et il souhaitait changer d’environnement.

«J’avais d’autres options si je n’étais pas échangé dans la LHJMQ, mais je voulais vraiment continuer dans la LHJMQ, a mentionné Falardeau. Avec mes intérêts et ceux de l’organisation, ça ne concordait plus et je n’étais plus tant bien là-bas.»

L’arrière retrouvera un visage familier avec les Remparts en Édouard Cournoyer, un autre membre du groupe de défenseurs, alors les deux joueurs se sont affrontés dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS). Avant de retrouver Cournoyer et l’ensemble de ses nouveaux coéquipiers, Falardeau devra se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19. Les Remparts reprendront l’action le 22 janvier, à Rimouski. Les clubs ont jusqu’au 25 janvier pour transiger.