LNH

Mathieu Perreault surpris de la situation

Publié | Mis à jour

Le fameux taxi squad change la donne pour les dirigeants et les joueurs. C’est le cas de Mathieu Perreault, qui a vu son nom être soumis au ballottage lundi midi.

En entrevue à l’émission Dave Morissette en direct, l’attaquant des Jets de Winnipeg a avoué être sous le choc. Voyez le segment dans la vidéo ci-dessus. 

«J’ai appris la nouvelle ce matin en allant à l’aréna, je suis surpris un peu, je ne connaissais pas la situation salariale des Jets.»

Avec un salaire de 4,125 millions $ cette saison, Perreault est conscient que son contrat le place dans une position délicate. 

Mais préfère-t-il rester à Winnipeg sur l’escouade de réserve ou être réclamé par une autre formation ?

«Je suis divisé. Je suis à Winnipeg avec ma famille, mes enfants vont à l’école ici. Mais dans un autre sens c’est une année de contrat pour moi, je pourrais aller relancer ma carrière ailleurs», a expliqué le natif de Drummondville.

Les Jets en séries ? 

La division canadienne promet d’être relevée cette saison. Comme le mentionnait Pierre Dorion en entrevue avec JiC lundi, la plupart des équipes de la division aspirent à la Coupe Stanley.

Seulement quatre équipes feront les séries, mais Perreault est confiant de voir les siens faire un bout de chemin.

«On a probablement le meilleur gardien de la ligue (Connor Hellebuyck) et on a ajouté plusieurs vétérans. Nos deux premiers trios peuvent rivaliser avec n’importe qui.»

Sur les deux premières lignes, les Jets peuvent compter sur Patrik Laine, mais sa situation actuelle fait couler beaucoup d’encre.

«C’est une situation qui se présente entre l’agent du joueur et l’organisation», a conclu Perreault, qui assure que la relation entre Laine et ses coéquipiers est intacte.