Crédit : AFP

LNH

LNH: les Québécois à surveiller

Publié | Mis à jour

C’est plus d’une cinquantaine de joueurs québécois qui évolueront aux quatre coins de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2020-2021.

Plusieurs d’entre eux auront à faire face à des défis lors de cette saison écourtée de 56 rencontres. Voici six patineurs de chez nous à surveiller.

Pierre-Luc Dubois

Est-ce que le troisième choix au total du repêchage de 2016 obtiendra ce qu’il désire et quittera les Blue Jackets de Columbus en 2020-2021? Voici une situation qui va faire couler beaucoup d’encre et qui déchirera les passions dans la Belle Province cette saison.

Anthony Duclair

Après avoir connu sa meilleure campagne en carrière (40 points), Duclair a refusé l’offre des Sénateurs d’Ottawa pour tester le marché des joueurs autonomes. Après avoir patienté longtemps, le natif de Pointe-Claire a paraphé une entente d’un an avec les Panthers de la Floride. Voyons maintenant s’il sera en mesure de produire à un rythme aussi soutenu, lui qui portera avec un sixième uniforme depuis son arrivée dans le circuit Bettman.

Jonathan Huberdeau

Parlant des Panthers, il sera intéressant de voir si Huberdeau poursuivra sa progression en 2020-2021. Lors des deux dernières campagnes, l’ailier gauche a maintenu une production de plus d’un point par match. Cela lui a permis de s’établir comme l’un des attaquants d’élite de la LNH et à 27 ans, il n’a peut-être pas encore atteint son plein potentiel.

Anthony Mantha

Lorsqu’il a paraphé une nouvelle entente de quatre ans au cours de la dernière saison morte, Mantha a affirmé que de garder la santé sera la clé pour qu’il connaisse du succès. Souhaitons au Longueuillois qu’il évite les blessures. Qui sait quel type de performance il pourra livrer?

Julien Gauthier

Choisi en première ronde du repêchage de 2016, Gauthier n’a toujours pas réussi à s’établir dans la LNH. L’an passé, il a été échangé des Hurricanes de la Caroline aux Rangers de New York. Placé sur le trio d’un certain Alexis Lafrenière au camp d’entraînement, l’attaquant de 23 ans aura toutes les chances de se faire une place dans la formation des «Blueshirts».