Crédit : AFP

LNH

Des joueurs qui ont fait leurs boîtes

Publié | Mis à jour

Les changements d’adresse, que ce soit par voie de transaction ou le biais du marché des joueurs autonomes, ont été nombreux durant la dernière saison morte de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les partisans pourront le voir de leurs propres yeux dès le 13 janvier.

Voici quelques noms importants qui ont déménagé depuis la fin des séries 2020.

Taylor Hall

À la surprise de plusieurs, le joueur d'élite a accepté un contrat d’une seule année, et ce, de la part d’une formation n’aspirant pas aux grands honneurs, les Sabres de Buffalo. Cependant, une année fructueuse au plan individuel pourrait lui permettre d’empocher le magot plus tard en 2021.

Devan Dubnyk

L’athlète de 34 ans tentera de rebondir chez les Sharks de San Jose, qui l’ont acquis du Wild du Minnesota contre un choix de cinquième tour. Au sein de sa nouvelle équipe, il devrait partager le boulot avec Martin Jones et voudra racheter une campagne difficile.

Matt Murray

Le gardien a éprouvé des ennuis devant le filet des Penguins de Pittsburgh en 2019-2020 et a vu Tristan Jarry lui subtiliser son poste de numéro 1. Le voici avec les Sénateurs d’Ottawa, qui ont vu en lui un digne remplaçant de Craig Anderson. Murray a récolté au moins 20 victoires dans chacune des quatre dernières campagnes.

Paul Stastny

L’attaquant est de retour chez les Jets de Winnipeg, pour qui il avait joué 19 matchs de saison régulière en 2017-2018 avant de s’entendre avec les Golden Knights de Vegas. Au Manitoba, il représentera, avec les Mark Scheifele, Blake Wheeler et Patrik Laine, l’une des armes offensives de l’instructeur Paul Maurice.

Alex Pietrangelo

L’arrière vedette tentera de mener Las Vegas au sommet, lui qui a quitté les Blues de St. Louis pour signer un pacte de sept ans et de 61,6 millions $. Les gardiens Robin Lehner et Marc-André Fleury auront droit à une protection de choix autour du filet.

Cédric Paquette

Le Québécois constitue une autre des acquisitions récentes du directeur général des «Sens», Pierre Dorion. Gagnant de la coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay l’automne dernier, il débarque dans un tout autre environnement à Ottawa, où les attentes du public demeurent modestes.

Nate Schmidt

Le défenseur d’expérience se retrouve dans la section canadienne, puisque les Canucks l’ont obtenu des Knights moyennant une sélection de troisième tour. Le joueur de 29 ans approche le plateau des 400 parties en carrière et sera appelé à assumer des responsabilités importantes. Vancouver a notamment perdu Christopher Tanev au profit des Flames de Calgary.

Brandon Saad

L’Américain a pris le chemin de l’Avalanche du Colorado le 10 octobre en provenance des Blackhawks de Chicago. Saad atterrit au sein d’une formation explosive en attaque et souhaite bien renouer avec le plateau des 30 buts, ce qu’il n’a pas réussi depuis 2015-2016.

Jacob Markstrom et Braden Holtby

Le Suédois Markstrom a choisi les Flames pour poursuivre sa carrière, le club ayant déboursé 36 millions $ pour six ans. Reste à voir si ce départ hantera les Canucks, qui se sont rabattus sur Braden Holtby, un gagnant de la coupe Stanley en 2017-2018.

Torey Krug

Après de longues tergiversations, Krug a mis fin à son association avec les Bruins de Boston et évoluera désormais à St. Louis, où il aura à remplacer de son mieux Pietrangelo. Les Blues ont payé cher pour ses services – 45,5 millions $ pour sept ans – et ils souhaitent avoir trouvé une alternative de choix.