Canadiens de Montréal

Un jeu de puissance dangereux pour le Tricolore?

Publié | Mis à jour

Les récents ajouts du directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, permettront à l’équipe de devenir une menace sur le jeu de puissance, selon Tomas Tatar.

En 2019-2020, le CH avait terminé au 22e rang à ce chapitre dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en vertu d’un pourcentage de réussite de 17,7 %. La situation ne s’est pas améliorée lors des séries éliminatoires, le club se classant 17e sur 24 équipes à 15,2 %.   

Avec l’arrivée de Josh Anderson et de Tyler Toffoli, qui ont tous deux déjà marqué au moins 20 buts en une saison, l’entraîneur-chef Claude Julien pourra toutefois avoir plus de cartes à son jeu.

«Je crois que les deux unités font très bien bouger la rondelle, a dit Tatar lors d’une vidéoconférence, lundi. C’est bien. Les gars semblent jouer avec plus de confiance en avantage. Nous avons beaucoup d’outils, nous sommes plus dangereux.»

Voyez le point de presse de Claude Julien dans la vidéo ci-dessus.

«Il y a des gars qui sont capables de déplacer la rondelle sur les deux unités, a ajouté le défenseur Jeff Petry. En ajoutant un gars comme Toffoli au milieu, nous avons des menaces de tir à toutes les positions. Je crois que ça va faire une grosse différence, a ajouté Jeff Petry.

Petry croit d’ailleurs que l’arrivée de Toffoli sur une unité avec Shea Weber permettra à celui-ci d’avoir plus d’occasions d’utiliser son arme de prédilection, puisque les équipes adverses devront maintenant prendre plus au sérieux les autres joueurs sur la glace.

«Je crois que c’est pour cette raison que les unités sont ce qu’elles sont. Quand tu n’as qu’une menace de tir en Shea, les équipes tendent à le couvrir plus. Nous l’avons vu. Quand tu regardes les succès [des Capitals de] Washington, ils ont [Alexander Ovechkin], mais ils ont aussi [John] Carlson à la pointe et T.J. Oshie qui n’ont pas peur de tirer.»

Optimiste  

Tatar amorcera la dernière année de son pacte actuel avec le Canadien de Montréal. En 2019-2020, le Slovaque de 30 ans a par ailleurs connu sa meilleure saison offensive en carrière avec 22 buts et 61 points en 68 parties.

L’ailier gauche a toutefois refusé de s’étendre sur le sujet des négociations, affirmant qu’il était concentré sur la saison à venir. Il s’est d’ailleurs dit très optimiste en vue de la campagne, notamment en raison de la profondeur renouvelée du club.

«Nous avons fait de bons ajouts, a-t-il avancé. On peut voir une formation très forte avec tous les trios capables de marquer des buts. Ça crée plus d’opportunités pour toute l’équipe. Je sens que nous avons une très bonne formation.»

Le Canadien de Montréal amorcera sa saison contre les Maple Leafs à Toronto, mercredi soir. La rencontre sera diffusée sur les ondes de TVA Sports.