FBN-SPO-PHILADELPHIA-EAGLES-V-NEW-YORK-GIANTS

Crédit : AFP

NFL

C’est fini pour Doug Pederson à Philadelphie

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Eagles de Philadelphie, Doug Pederson, a été relevé de ses fonctions, lundi.

«Doug Pederson et moi avons eu l’opportunité de nous asseoir ensemble et de discuter de notre vision collective par rapport au futur de notre organisation. Après avoir pris le temps de réfléchir à cette conversation, je pense que la meilleure chose à faire pour nous et pour lui est de nous séparer», a indiqué le propriétaire des Eagles, Jeffrey Lurie, dans un communiqué.

La saison 2020 a été longue et pénible pour le club de la Pennsylvanie. L’équipe n’a présenté qu’une faible fiche de 4-11-1, sa pire depuis 2012, et a terminé au quatrième rang de la section Est de l’Association nationale.

Pederson n’était plus dans les bonnes grâces de ses joueurs depuis le dernier match de la campagne, une défaite de 20 à 14 face à l’équipe de football de Washington. Le pilote de 52 ans a remplacé le quart-arrière Jalen Hurts par l’inexpérimenté Nate Sudfield au moment où il ne restait que 12 minutes à faire et que les Eagles ne tiraient de l’arrière que par trois points.

La décision a été critiquée par plusieurs, puisqu’il a été jugé que Pederson a tenté délibérément de perdre la rencontre pour avoir un meilleur choix lors du prochain repêchage de la NFL. Avec une victoire durant ce match ultime, les Giants de New York auraient pu accéder aux éliminatoires.

L’entraîneur s’était également mis à dos le quart-arrière Carson Wentz, d’abord pour l’avoir remplacé par Hurts et ensuite pour l’avoir laissé de côté pour le dernier match de la campagne.

Lors de son passage de cinq saisons avec l’équipe, Pederson a maintenu une fiche de 42-37-1. Il a surtout mené les Eagles à leur premier triomphe du Super Bowl en 57 ans, en 2017.

Selon le réseau ESPN, Pederson pourrait retomber sur ses pieds assez rapidement, lui qui serait un candidat pour le poste vacant chez les Jets de New York.

De leur côté, les Eagles auraient démontré de l’intérêt pour l’ancien quart-arrière Mike Kafka, qui est l’entraîneur des pivots chez les Chiefs de Kansas City.