Crédit : AFP

LNH

Beaucoup plus de responsabilités attendent Charlie McAvoy

Publié | Mis à jour

Avec les départs de Zdeno Chara et de Torey Krug, le défenseur Charlie McAvoy devra mettre les bouchées doubles à la ligne bleue chez les Bruins de Boston.

L’athlète de 23 ans aura donc de grandes responsabilités, mais l’entraîneur-chef Bruce Cassidy ne veut pas qu’il se mette trop de pression sur les épaules, même s’il ne cache pas qu’il aura à en faire davantage.

«Il doit continuer de progresser, a affirmé le pilote, dont les propos ont été traduits par le LNH.com. C'est un jeune gars qui a encore beaucoup à faire pour atteindre son plein potentiel, et je dis ça sans manquer de respect. Le temps sera son meilleur enseignant. Il va devoir jouer du hockey solide chaque soir.»

De son côté, McAvoy croit que l’expérience qu’il a prise avec Chara lors des dernières saisons lui servira grandement pour ce qu’il l’attend en 2020-2021. Les deux défenseurs jouaient ensemble depuis les débuts du jeune homme dans la Ligue nationale de hockey (LNH), soit lors des séries éliminatoires de la campagne 2016-2017.

«Depuis que je suis ici, toutes mes présences ont été avec Chara, a exprimé McAvoy. Je suis vraiment reconnaissant que ce soit le cas. Je me sens très chanceux d'avoir pu partager ces expériences, d'avoir pu jouer avec lui et apprendre à le connaître comme personne. [Je ne veux pas] avoir des attentes trop élevées pour moi et me donner des objectifs trop ambitieux.»

«J'avais [Chara] à mes côtés pour le faire, mais j'ai aussi eu droit à beaucoup de minutes difficiles, a-t-il ajouté. Et j'ai affronté les meilleurs joueurs. Je ne veux pas commencer à me dire que je vais devoir affronter que la crème l'an prochain. Je veux tout simplement continuer à jouer de la même manière qu'avant.»

Des bons mots de Krug

Ayant évolué avec McAvoy depuis que l’Américain a fait le saut dans la LNH, Krug pense que son ancien coéquipier sera à la hauteur du défi qu’il l’attend.

«Il excelle lorsqu'il se fait offrir des responsabilités supplémentaires par les entraîneurs. Il veut prouver qu'il peut jouer dans toutes les situations, a indiqué celui qui est passé des Bruins aux Blues de St. Louis lors de la dernière saison morte. Il va maintenant avoir la chance de le prouver.»

Krug est d’ailleurs revenu sur les apprentissages qu’a faits McAvoy lors des trois dernières années.

«Pendant un certain temps, on voyait des flashs de son potentiel, a raconté l’arrière. Il pouvait être un peu immature à l'entraînement, un peu endormi ou il n'y mettait pas tout le temps et l'effort requis. Il travaille fort, je n'hésite pas à le dire, mais ça prend du temps pour faire les petites choses comme donner son 100% à l'entraînement, dans ta préparation, dans ton travail, et baisser la tête et être intense chaque jour. C'est quelque chose que les gars doivent apprendre.»

«C'est maintenant à lui de devenir la référence», a conclu Krug.