Crédit : Photo AFP

LNH

Sept joueurs robustes à surveiller dans la section canadienne

Publié | Mis à jour

Les rivalités entre les différentes équipes canadiennes risquent d’atteindre un autre niveau lors de la prochaine saison, d’autant plus que les clubs de la division s’affronteront souvent plus d’une fois dans une même semaine. Voici sept joueurs robustes qui seront à surveiller. 

Brady Tkachuk 

Âgé de seulement 21 ans, l’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Brady Tkachuk a terminé au deuxième rang au chapitre des mises en échec dans la Ligue nationale de hockey, avec 303, lors de la saison 2019-2020. Seul Ryan Reaves, des Golden Knights de Vegas, l’a devancé (316). Mesurant 6 pi. 4 po. et affichant un poids de 212 livres, Tkachuk peut également contribuer offensivement, lui qui compte deux saisons de plus de 20 buts en autant de campagnes.

Darnell Nurse 

Le défenseur Darnell Nurse a mené les Oilers d’Edmonton avec un total de 172 mises en échec lors de la récente saison. Doté d’un bon gabarit (6 pi 4 po et 221 livres), Nurse devrait avoir un rôle important à la ligne bleue des Oilers, surtout avec la blessure à long terme subie par Oscar Klefbom.

Milan Lucic 

L’attaquant Milan Lucic n’est plus aussi efficace qu’à ses beaux jours, mais il demeure une présence imposante sur la patinoire. Malgré un temps d’utilisation limité avec les Flames de Calgary, le vétéran continue la distribution des mises en échec. Et il lui arrive encore de jeter les gants à l’occasion...

Jake Virtanen 

À 24 ans, l’attaquant Jake Virtanen poursuit sa progression avec les Canucks de Vancouver. Peu importe s’il sera employé sur l’un des deux premiers trios ou non, Virtanen risque de devoir distribuer les coups d’épaule afin de maximiser son utilité. On prédit qu’il mènera les Canucks au chapitre des mises en échec au cours de la prochaine campagne.

Shea Weber 

Sa réputation le précède. Le capitaine du Canadien de Montréal Shea Weber n’a pas les statistiques les plus impressionnantes au niveau des mises en échec, mais ses adversaires savent que lorsqu’il frappe, ça fait mal... Souvent employé avec Ben Chiarot, Weber complète un duo de défenseurs qui, comme dirait l’entraîneur-chef Claude Julien, est difficile «à jouer contre».

Adam Lowry 

L’attaquant Adam Lowry est un géant de 6 pi 5 po. Habituellement utilisé sur un quatrième trio à Winnipeg, il voudra sans doute bien exécuter les petites choses que lui demanderont ses entraîneurs, d’autant plus que son père Dave est maintenant l’adjoint de Paul Maurice derrière le banc des Jets.

Jake Muzzin 

Le défenseur des Maple Leafs Jake Muzzin peut tout faire sur la patinoire, dont frapper ses adversaires et bloquer des tirs. À 6 pi 3 po et 217 livres, il impose le respect. Reste à voir si son temps d’utilisation sera toujours le même avec l’arrivée des défenseurs TJ Brodie et Zach Bogosian à Toronto.