Crédit : Photo AFP

NFL

Lamar Jackson veut inverser la tendance

Publié | Mis à jour

En quête d’une première victoire éliminatoire en carrière, le quart-arrière vedette des Ravens de Baltimore Lamar Jackson espère que cette fois-ci, contre les Titans du Tennessee, sera la bonne.

Les Ravens et les Titans s’affronteront dimanche après-midi, au Nissan Stadium, dans le cadre d’un match éliminatoire de l’Association américaine.

• À lire aussi: Mitch Marner est déjà prêt à affronter le CH

• À lire aussi: Un groupe de joueurs hors de l'ordinaire

Joueur par excellence de la saison 2019 dans la NFL, Jackson tentera de faire taire ceux qui le disent incapable de gagner un match éliminatoire. Le pivot de 23 ans présente une fiche de 0-2 en pareilles circonstances.

«C’est une victoire ou sinon, on rentre à la maison. Je veux gagner. Ça m’est égal ce que les gens pensent», a dit Jackson mercredi, lors d’une visioconférence.

«J’ai été en éliminatoire deux fois dans ma jeune carrière. D’autres sont dans cette ligue depuis toujours et ne l’ont jamais fait. Mais j’essaie assurément de changer la tendance, c’est l’objectif numéro 1 dans mon esprit.»

Jackson espère ne pas devenir le deuxième quart-arrière dans l’ère du Super Bowl à perdre le match de premier tour éliminatoire à ses trois premières saisons après Andy Dalton.

Alors que leur offensive était dirigée par Jackson, les Ravens s’étaient fait surprendre par les Chargers de Los Angeles au premier tour en 2018.

En 2019, après avoir enregistré une fiche de 14-2 en saison régulière, Jackson et ses Ravens s’étaient inclinés devant les Titans.

Jackson croit que cette fois-ci, les choses seront différentes contre les Titans puisque les Ravens ont dû batailler jusqu’à la fin pour obtenir leur qualification.

«L’an dernier, nous avions eu une longue pause [avant de disputer le premier match éliminatoire] et j’étais un peu mou. Je n’étais pas rapide du tout, a remarqué Jackson. C’est bien de pouvoir jouer des matchs consécutifs. Pas de laissez-passer pour nous cette semaine. On y va directement, la tête haute et les yeux fixés sur la tâche à accomplir. Nous devons simplement terminer le travail, c’est la clé pour nous.»