Crédit : AFP

NFL

Une première depuis 2002 pour les Browns !

Publié | Mis à jour

En signant des gains dans leurs affrontements respectifs, les Browns de Cleveland et les Ravens de Baltimore se sont assurés de participer aux éliminatoires, dimanche, lors de la 17e et dernière semaine d’activités dans la NFL.

Les Browns (11-5) ont vaincu les Steelers de Pittsburgh par la marque de 24 à 22 au FirstEnergy Stadium. Il s’agira de la première fois depuis la saison 2002 que le club de l’Ohio luttera pour l’obtention du Trophée Vince-Lombardi.   

Dans leur match contre les Steelers (12-4), les Browns ont eu chaud, mais ont trouvé le moyen de l’emporter. Après un touché de leurs rivaux, ils ont été en mesure de défendre une tentative de transformation de deux points, qui aurait nivelé la marque. Cleveland a ensuite récupéré un botté court, ce qui a mis fin au suspense.

Dans la victoire, Baker Mayfield a lancé une passe de touché, tandis que Nick Chubb et Jarvis Landry ont franchi la ligne des buts sur des courses.

De leur côté, les Ravens (11-5) ont pulvérisé les Bengals de Cincinnati 38 à 3 au Paul Brown Stadium.

Le jeu au sol des vainqueurs a été particulièrement dominant. Ils ont en effet amassé 404 verges avec des courses. Le porteur de ballon J.K. Dobbins a été le meneur des siens à ce chapitre. Il a obtenu 160 verges et a franchi la ligne des buts à deux reprises.

Pour sa part, Lamar Jackson a amassé 97 verges avec le ballon en main. Le quart-arrière a également réussi 10 de ses 18 relais pour 113 verges et trois majeurs.

Jamais dans le coup, les Bengals (4-11-1) n’ont parcouru que 163 verges au total dans cette partie.

Ça ne regarde pas bien pour les Dolphins  

Au New Era Field, les Dolphins de Miami ont raté l’occasion de se qualifier pour les éliminatoires en subissant un humiliant revers de 56 à 26 contre les Bills de Buffalo.

La formation floridienne peut toutefois obtenir sa qualification si les Colts d’Indianapolis perdent leur match contre les Jaguars de Jacksonville, un peu plus tard en journée.

Face aux Bills (13-3), le quart-arrière des Dolphins (10-6) Tua Tagovailoa a été victime de trois interceptions. Le joueur de première année a aussi complété 35 de ses 58 passes tentées pour 361 verges et un touché. Le pivot n’a pas été aidé par le jeu au sol de son équipe, qui n’a amassé que 70 verges.

Chez les Bills, Josh Allen s’est amusé en trouvant trois de ses coéquipiers dans la zone des buts. Il a été remplacé par un substitut à la demie.

Les Giants sont toujours en vie  

Au MetLife Stadium, les Giants de New York ont éliminé les Cowboys de Dallas en signant un gain de 23 à 19 et ont toujours une chance de faire les éliminatoires.

Pour cela, l’équipe de football de Washington doit perdre son duel contre les Eagles de Philadelphie en soirée.

Face aux Cowboys (6-10), les Giants (6-10) ont réalisé une interception cruciale dans la zone payante en fin de rencontre.

En bref  

Au Gillette Stadium, Cam Newton a lancé trois passes de touché pour permettre aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre de vaincre les Jets de New York 28 à 14. Plus tard en soirée, il a été confirmé que les Jets avaient congédié leur entraîneur, Adam Gase.

Au Ford Field, le receveur de passes des Vikings du Minnesota Justin Jefferson est devenu le joueur évoluant à son poste ayant amassé le plus de verges lors de sa première saison dans la NFL. Le jeune homme de 21 ans a réalisé l’exploit dans un gain de 37 à 35 sur les Lions de Detroit.

Au Raymond James Stadium, Tom Brady a trouvé quatre fois la zone payante et les Buccaneers de Tampa Bay ont battu les Falcons d’Atlanta 44 à 27.