LNH

Hockey à la mi-janvier: Chabot pessimiste

Publié | Mis à jour

La Ligue nationale de hockey (LNH) lancera-t-elle sa saison à la mi-janvier? Thomas Chabot est plutôt pessimiste. 

En entrevue à l’émission JiC, mercredi, le défenseur des Sénateurs d’Ottawa a été invité à évaluer les chances que ce scénario se produise sur une échelle de 1 à 10.  

«Bonne question. Je vais y aller avec un 5 ou un 6», a-t-il prudemment répondu. 

Le Beauceron a par ailleurs admis que son équipe pourrait connaître certaines difficultés en lever de rideau, comme elle n’a pas joué depuis le mois de mars. 

«On ne se le cachera pas, ça va faire à peu près 10 mois qu’on n’a pas joué au hockey, a reconnu Chabot. Cependant, le fait qu’on est une équipe très jeune nous avantagera. On aura de jeunes joueurs avec des jambes fraîches qui seront excités de jouer.» 

Les Sénateurs auront fort à faire pour gagner des matchs dans une section canadienne. Aux yeux de Chabot, cependant, toutes les équipes sont difficiles à battre avec la parité qui règne dans le circuit.

«Si tu regardes l'autre division dans l'Est, c’est [également] une division qui est extrêmement forte, a mentionné le jeune arrière. Si tu regardes la division canadienne, toutes les équipes se sont améliorées pendant l’été. Peu importe la situation dans laquelle on se retrouvera, ça va être difficile. On va avoir beaucoup de compétition et ce sera difficile de gagner des matchs.

«Ça fait trois ans que je suis dans la LNH et, peu importe contre qui tu joues, le match est difficile à gagner.»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.