Crédit : AFP

Baseball - MLB

Fernando Tatis fils est la priorité des Padres

Publié | Mis à jour

L’organisation des Padres de San Diego ne prend rien à la légère quand il est question du joueur d’arrêt-court Fernando Tatis fils, qu’elle espère garder sous son égide très longtemps.

D’ailleurs, le directeur général du club, A.J. Preller, a mentionné lundi que les obstacles financiers reliés à la saison régulière 2020, disputée à huis clos, ne devraient pas nuire aux négociations relatives à la signature d’un contrat à long terme avec l’athlète de 21 ans. Pourtant, l’urgence d’agir n’est pas vraiment réelle dans ce dossier, car le fils de l’ancien des Expos de Montréal Fernando Tatis ne sera admissible à l’arbitrage salarial qu’après la campagne 2022. Et il pourrait devenir joueur autonome à l’automne 2024.

Or, les Padres veulent s’assurer de ne pas manquer le bateau.

«Avec Tatis, tout le monde chez nous a été au front. Notre travail est d’obtenir des joueurs talentueux que les partisans aiment voir à l’œuvre et nous mener à la victoire. Vous voulez garder ces gars-là, avait commenté Preller au site MLB.com quand il fut interrogé en octobre sur une possible prolongation de contrat. Il [Tatis fils] a montré de l’intérêt et nous suivrons les étapes. [...] Il semble y avoir un intérêt mutuel, donc nous verrons où cela nous mènera.»

Des chiffres significatifs

Cette semaine, le DG a réitéré ses propos en prenant le soin toutefois d’ajouter que rien n’est gagné d’avance dans les pourparlers.

«Je pense qu’il s’agira d’une conversation sur comment nous estimons sa valeur et si cela est censé au plan contractuel. Et il faudra voir ce qu’il souhaite et si nous pouvons nous entendre sur un chiffre, a affirmé Preller. Par contre, il est une priorité et je crois que sa situation l’est tout autant. Nous sommes en position pour essayer de conclure une entente. Voyons voir ce qui arrivera pendant le reste de la saison morte et si nous pouvons réussir.»

Les statistiques du joueur d’avant-champ représentent certes un incitatif à régler le dossier plus tôt que tard. En 2019, sa première année dans le baseball majeur, il a totalisé 22 circuits et 53 points produits, tout en conservant une moyenne au bâton de ,317. Puis, un an plus tard, il a terminé quatrième au scrutin du joueur par excellence de la Ligue nationale, cognant 17 longues balles et faisant marquer 45 points.