JiC

Le Crew, une inspiration pour l’Impact?

Publié | Mis à jour

L’accession du Crew de Columbus à la grande finale de la Coupe MLS peut faire rêver les partisans de l’Impact.

Pourquoi?

Parce que le Crew, dans un marché plus ou moins flamboyant, parvient à faire beaucoup avec peu et ce, depuis plusieurs années. En d’autres mots, Columbus n’a aucune ressource que l’Impact ne peut pas avoir et peu certainement servir de modèle pour l'organisation montréalaise.

C’est un peu ce qu’a évoqué notre descripteur de soccer Frédéric Lord, vendredi, en mettant la table pour la grande finale de la Coupe MLS entre Columbus et les Sounders de Seattle, qui sera d’ailleurs présentée samedi soir à TVA Sports et sur TVA Sports direct.

«C'est certain qu'on a l'appui de la population, de la communauté, pour faire de l'Impact le même succès que le Crew de Columbus, et c'est certain qu'on est aussi fous, sinon plus, de soccer, à Montréal et au Québec, que dans le milieu des États-Unis en Ohio», a observé Frédéric, en discussion à l’émission «JiC».

«Ils n'ont pas bâti sur n'importe quoi, le Crew, a ajouté Frédéric. Ils ont bâti sur plusieurs années d'excellence avant ça. Ils avaient Gregg Berhalter (entraîneur du Crew entre 2013 et 2018), ils avaient un fond de jeu et il reste encore beaucoup de joueurs de ces bons moments-là. Ils ont bâti là-dessus, et c'est ça le défi de l'Impact de Montréal, actuellement. De bâtir sur les succès qu'ils ont déjà eu de s'en rappeler.»

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que l’entraîneur de l’Impact, Thierry Henry, a admis en acceptant le poste que son principal objectif à Montréal était effectivement de mettre en place une culture et une identité qui allaient perdurer longtemps. Et il pourrait bien y arriver...

Seattle, la référence

Devant le Crew, samedi, il y aura les Sounders de Seattle. Leur profil est différent : plus riches, dans un marché plus en vue, l’organisation demeure néanmoins formidablement compétente. L’équipe n’a JAMAIS raté les éliminatoires depuis son arrivée dans le circuit en 2009.

Les Sounders, qui participeront à une quatrième finale en cinq ans (!!), comptent deux titres de la Coupe MLS dans cette période et sont «une dynastie», selon Frédéric, «une équipe qui fait tout bien, dans tous les départements».

Bref, le match de samedi mettra aux prises deux organisations qui sont des modèles à leur façon. Et parions que comme plusieurs autres matchs de ces éliminatoires 2020, il sera passionnant à suivre.

Voyez l’intervention complète de Frédéric Lord en vidéo principale.