Crédit : Photo d'archives Didier Debusschère

Football universitaire RSEQ

«La meilleure décision pour moi», dit Redha Kramdi

Publié | Mis à jour

Quelques-uns des plus beaux espoirs du RSEQ ont décidé de placer leur nom dans le repêchage de la LCF ce printemps comme prévu plutôt que de repousser leur éligibilité comme le permettait la règle instaurée en raison de l’annulation des saisons universitaires partout au pays.

Invité au Défi Est-Ouest qui réunit les meilleurs espoirs en prévision du repêchage, événement prévu en mai dernier, mais qui a été annulé en raison de la pandémie, Redha Kramdi est du nombre. Les joueurs devaient signifier au plus tard le 30 novembre leur désir d’être admissible seulement en 2022. Près d’une centaine de joueurs ont choisi cette option, dont le quart-arrière étoile Tre Ford, des Warriors de Waterloo.

«Parce que je souhaitais jouer au moins une saison pour Marco (Iadeluca), ce ne fut pas une décision facile, mais j’ai décidé d’embarquer dans le repêchage dès cette année comme prévu, a raconté le secondeur hybride étoile des Carabins de l’Université de Montréal. J’ai eu une rencontre avec Marco et nous avons décidé que c’était la meilleure décision pour moi. C’est une décision plus avantageuse. Marco souhaite le meilleur pour moi. Disputer une 4e saison m’aurait aidé, mais c’est la même chose pour tout le monde. Si le repêchage ne se passe pas comme souhaité, j’ai encore ma 5e année d’éligibilité dans ma poche arrière.»

Les derniers mois ont été fertiles en rebondissements pour Kramdi qui devait poursuivre sa carrière dans la NCAA n’eut été de la pandémie et de l’annulation de la saison dans la Missouri Valley Conference.

Offres de la NCAA

«Après avoir discuté avec Marco et vérifier mon intérêt, Danny (Maciocia) et son adjoint avec les Alouettes Tom Gamble ont réveillé en moi un rêve qui était éteint depuis quatre ans, a résumé Kramdi qui souhaitait obtenir une opportunité dans la NCAA à sa sortie des rangs collégiaux avec les Cheetahs de Vanier. Grâce à Danny et M. Gamble, cette opportunité m’est tombée du ciel. J’ai parlé à plusieurs entraîneurs de la NCAA. Parce que je n’avais pas terminé mon baccalauréat, il y a toutefois des écoles qui ne pouvaient pas m’accepter. Ole Miss était intéressé, mais je ne pouvais pas y aller. Ils ont signé deux Canadiens, dont le demi défensif Deane Leonard (Dinos de Calgary) qui est maintenant partant.»

Évoluant dans la FCS, les Penguins de Youngstown State ne devaient pas composer avec les mêmes contraintes sur le plan académique et ils souhaitaient retenir les services de Kramdi.

«J’avais reçu une offre de bourse d’études complète et nous étions sur le point de conclure en juillet quand leur saison a été annulée, a expliqué l’étudiant aux HEC. Une saison dans la NCAA aurait été bon pour ma carrière et j’étais super heureux. J’ai été déçu une couple de jours avant de retomber debout dans mes souliers.»

À l’instar de son coéquipier, Pier-Olivier Lestage n’a pas repoussé son année de repêchage. Le garde étoile des Bleus participera au College Gridiron Showcase du 17 au 21 janvier au Texas dans l’espoir d’attirer l’attention d’une équipe de la NFL. Il gardait espoir d’être invité au NFLPA Collegiate Bowl à Los Angeles, mais l’événement a récemment été annulé.

«C’est toujours difficile pour un joueur de USports de faire le saut dans la NFL, mais on y croit encore malgré la situation actuelle, a indiqué son agent Sasha Ghavami. Pier-Olivier aura l’occasion de se faire évaluer au College Gridiron Showcase.»

Client de Ghavami également, le secondeur Kean Harelimana, du Rouge et Or de l’Université Laval, a lui aussi choisi de ne pas repousser son admissibilité au repêchage de la LCF.