Crédit : AFP

NFL

NFL: «C’était du football universitaire junior»

Publié | Mis à jour

Les attentes sont très élevées chez les Steelers de Pittsburgh et même s’ils ont gagné leurs 11 premiers matchs de la saison, personne dans le vestiaire ne veut se contenter de demi-mesures, comme certains l’ont bien exprimé, mercredi.

Malgré une victoire de 19 à 14 aux dépens des Ravens de Baltimore, l’entraîneur-chef Mike Tomlin est demeuré sur son appétit. Il n’a pas apprécié les erreurs commises par les siens, notamment une interception lancée par Ben Roethlisberger à la porte des buts lors de la deuxième série à l’attaque des Steelers. De plus, les nombreuses passes échappées par les receveurs et le manque de production à l’intérieur de la ligne de 20 verges de l’adversaire ont irrité Tomlin. 

«Honnêtement, je suis très déçu de notre performance, a-t-il commenté durant son point de presse d’après-match. On en a fait assez pour gagner, mais c’est tout. C’était du football universitaire junior, pour être franc avec vous, et ce, dans les trois phases du jeu.»

À l’entendre, il est difficile de croire qu’il s’agit du pilote d’une formation ayant le vent dans les voiles en 2020.

«Nous avons été mauvais, a-t-il poursuivi. On ne pouvait courir efficacement avec le ballon quand il le fallait, on a laissé tomber trop de passes qui étaient saisissables et on n’a pas effectué suffisamment de jeux sur les unités spéciales. Notre couverture sur les bottés d’envoi était inadéquate, on a commis des foutus revirements et on a concédé de gros jeux à des moments cruciaux. On ne peut miser sur ça. Ils ont eu une longue course lors d’une possession avant la mi-temps. C’est inacceptable.»

«Big Ben» est d’accord 

Roethlisberger semblait partager l’opinion de son patron, lui qui a totalisé 266 verges grâce à 36 passes sur 51 complétées.

«Nous avons gagné, mais c’est certain que nous ne le ressentons pas. On n’a pas joué du bon football», a-t-il dit.

Les joueurs du club peuvent toutefois rappeler que la préparation pour cette rencontre a été passablement perturbée par trois reports de celle-ci à cause d’une éclosion de cas de COVID-19 chez les Ravens. Pittsburgh affrontera maintenant l’équipe de Washington, lundi.