Crédit : Compte Instagram de Romain Grosjean

F1

F1: Romain Grosjean a quitté l'hôpital

Publié | Mis à jour

«Physiquement, ça va», assure le pilote de F1 Romain Grosjean (Haas), qui a quitté mercredi matin l'hôpital militaire de Bahreïn, où il récupérait des blessures subies lors de son accident dimanche durant le Grand Prix de Bahreïn. 

«J'ai la main gauche bien abîmée, la main droite va plutôt bien, une entorse à la cheville gauche et le genou gauche enflé, mais ça n'est pas une grande inquiétude. La douleur est très supportable», a-t-il confié à l'AFP.

Grosjean a pu quitter l'hôpital à 10h30, heure locale, a indiqué son équipe dans un communiqué, précisant que le natif de Genève allait suivre un «traitement privé pour ses brûlures subies au dos des mains et restera à Bahreïn pour le moment».

«La priorité est de soigner mes mains pour essayer d'être au GP d'Abou Dhabi le 13 décembre, mais aussi pour les 50 ou 55 ans qu'il me reste», dit celui qui dispute vraisemblablement sa dernière saison en F1, faute de disposer d'un volant l'an prochain.

«J'ai besoin de remonter dans la voiture pour savoir où j'en suis, ce que je suis capable de faire, si j'ai encore envie, si la passion est encore là et si je n'ai pas peur, explique le pilote de 34 ans. J'ai dit à mes proches: "désolé, c'est violent d'entendre ça, mais il faut que vous compreniez que j'en ai besoin".» 

Pas de risques à prendre

Mais si sa main gauche ne fonctionnait pas la semaine prochaine, Grosjean l'assure: «Je ne prendrais pas le risque de rouler».

La monoplace de Grosjean, qui a quitté la piste à cause d'un accrochage juste après le départ de la course dimanche, a été coupée en deux et a pris feu après s'être encastrée à 220 km/h dans les barrières de sécurité. 

Le pilote a pu s'extraire seul de sa F1 28 secondes après le choc et s'est éloigné du brasier, aidé par le personnel de la voiture médicale des GP, avant d'être emmené en ambulance au centre de soins du circuit puis à l'hôpital en hélicoptère.

Le week-end prochain au Grand Prix de Sakhir, sur le même circuit, il sera remplacé par le pilote d'essais et de réserve de l'écurie américaine Haas, le Brésilien Pietro Fittipaldi. 

Mercredi matin, Romain Grosjean a tenu à remercier les deux personnes qui sont venues à son secours lorsque sa voiture était en feu, dans la publication ci-dessous.