Crédit : Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Alouettes de Montréal

Danny Maciocia attend impatiemment

Publié | Mis à jour

Après les entraîneurs, Danny Maciocia devra maintenant penser à la composition de sa formation sur le terrain. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’attaque à un véritable casse-tête.

«Je suis en attente des directives de la [Ligue canadienne de football] LCF à ce sujet, a indiqué le directeur général des Alouettes. Je m’attends à avoir des nouvelles à ce sujet dans les prochains jours.

«Tout ce que je sais, c’est qu’il n’y a rien de coulé dans le béton.»

La donnée la plus importante qu’il doit avoir en main, c’est le montant du plafond salarial. Il devait être de 5,3 millions $ pour la campagne 2020 et de 5,350 millions $ en 2021. Est-ce que la LCF pourrait baisser son plafond salarial pour la prochaine saison? C’est une question qui n’a pas de réponse pour le moment.

Selon les calculs de Maciocia, ce sont 60 % des joueurs de la LCF qui deviendront joueurs autonomes en même temps.

«En raison de la pandémie de la COVID-19, je m’attends à ce que certaines choses changent. Avec mes recruteurs et mes entraîneurs, j’élabore des scénarios tous les jours. On va prendre nos décisions en fonction des directives qu’on va avoir.»

«Ça pourrait être difficile de garder tout le monde.»

Avec cette réalité, Maciocia et l’entraîneur-chef Khari Jones pourront modeler une équipe à leur image. Ce sera intéressant à surveiller.

Stanback sur le radar

Maciocia a confirmé que les canaux de communication sont ouverts avec le porteur de ballon William Stanback. Comme on le sait, il a été libéré par les Raiders de Las Vegas dans les derniers mois.

«Nous sommes en contact avec lui et son agent. Will aimerait revenir avec les Alouettes. C’est une priorité pour nous et il est sur notre radar.»

«On va tout faire pour en venir à une entente avec lui. Il faudra cependant s’entendre sur un prix juste.»