Crédit : Photo Martin Chevalier

F1

Romain Grosjean tient à y participer

Publié | Mis à jour

Romain Grosjean ne participera pas au Grand Prix de Sakhir disputé dimanche, au même endroit où, dimanche dernier, il a été impliqué dans l’accident le plus sérieux de sa carrière.

Pour le remplacer, l’écurie Haas fera appel au Brésilien Pietro Fittipaldi, âgé de 24 ans, son pilote de réserve depuis quelques années déjà. Avant même son embardée spectaculaire à Bahreïn, Grosjean savait déjà qu’il avait perdu son volant pour la saison prochaine après une association de cinq ans avec la formation américaine. 

Mais le pilote français, qui devrait obtenir son congé de l’hôpital mercredi, a clairement fait savoir à son employeur qu’il souhaite participer à l’ultime Grand Prix de la saison 2020, le dernier de sa carrière en F1 aussi, la semaine prochaine à Abou Dhabi.

«Finir mon histoire autrement» 

«Après cet accident, je suis heureux d’être en vie, a-t-il déclaré dans une entrevue accordée à la chaîne française TV1. Mais je veux terminer sur une autre note, finir mon histoire en F1 autrement.

«Le Romain Grosjean d’avant n’aurait jamais affirmé ça, mais si je me présente à Abou Dhabi, je serai heureux même si je termine 20e. Si je reconnais que c’est compliqué pour mes proches, c’est un besoin pour moi de reprendre le volant d’une F1, pour voir si peux continuer à piloter.»

Grosjean a récemment affirmé avoir la ferme intention de ne pas accrocher son casque et de toucher à d’autres catégories dans le futur, dont la série IndyCar.

Son accident de dimanche le fera toutefois réfléchir davantage sur la pertinence de venir courir de ce côté-ci de l’Atlantique. L’IndyCar est sans doute le championnat de monoplaces le plus dangereux sur la planète.

Mazepin, sans surprise 

Parlant de Haas, cette écurie a confirmé sans surprise mardi que le jeune pilote russe Nikita Mazepin sera l’un de ses deux pilotes titulaires en 2021. Actuel troisième au classement cumulatif de la F2, dont les deux dernières épreuves seront disputées à Bahreïn samedi et dimanche, Mazepin est appuyé par la fortune de son père milliardaire, Dmitry, que l’on soupçonne vouloir éventuellement devenir le propriétaire majoritaire de l’équipe américaine.

Selon toute vraisemblance, Mick Schumacher, fils de Michael et meneur à ce même championnat de F2, sera le coéquipier de Mazepin l’an prochain.

Une annonce est imminente.