LNH

«Icitte, si tu respires, t'es mort!»

Publié | Mis à jour

Le temps d’un soir, 110% revivait, jeudi. 

En hommage au regretté Jean Pagé en cette journée de sensibilisation au cancer de la prostate, Dave Morissette, Michel Bergeron, Jean Perron et Jean-Charles Lajoie se sont remémorés l’émission culte.  

Bergeron se souvient qu’au départ, il a fallu un peu casser Jean Pagé et son style «radio-canadien» lorsque ce dernier est arrivé à la barre de l’émission.

«Il était capable de se casser quand il se fâchait, quand il reprenait le contrôle, a toutefois mentionné Bergie. Parce que, à moment donné, c’était incroyable, on ne s’écoutait plus! On voulait avoir notre petite minute de temps.»

Si bien que Jean-Charles Lajoie, intimidé lors de sa première présence à l’émission, avait eu de la misère à placer un mot. Bergeron était intervenu en allant droit au but. 

«Michel m’a dit : "Écoute-moi bien le kid, icitte, si tu respires, t’es mort!"», a raconté Lajoie.

Un conseil qui a porté fruit. Lajoie s’est laissé aller, et peut-être même un peu trop un certain soir, ce qui lui a valu une rencontre le lendemain matin avec M. Pagé. 

«Je suis arrivé là et j’ai eu droit à un monologue d’à peu près une demi-heure, mais clair et concis, a expliqué Jean-Charles. Je n’ai pas été le même après. À partir de ce matin-là, il y a un paquet d’affaires que j’ai compris parce qu’un gars de métier que je respectais m’a parlé dans le "kisser" et ça m’a fait du bien.» 

Dans la vidéo ci-dessus, voyez la discussion entre Dave Morissette, Michel Bergeron, Jean Perron et Jean-Charles Lajoie, accompagnée d’extraits de 110%.