Crédit : Photo Agence QMI, John Morris

LHJMQ

L'Océanic face à un franc-tireur élite

Publié | Mis à jour

L’Océanic de Rimouski entreprend une séquence de six matchs en deux semaines face aux équipes de l’Abitibi-Témiscamingue en recevant les Huskies de Rouyn-Noranda jeudi et vendredi et les Foreurs de Val-d’Or dimanche.

La troupe de Serge Beausoleil se rendra en Abitibi la semaine prochaine. 

«Ce n’est pas l’idéal de faire d’aussi long voyage en autobus en temps de pandémie, mais nous voulons jouer et nous sommes présentement quatre équipes en zone orange ou jaune à ne pas participer à la bulle de Québec pour les équipes en zone rouge. Il faut donc jouer entre nous», a indiqué Beausoleil, mercredi.

Un œil sur Alex Beaucage

Serge Beausoleil estime que ses joueurs devront avoir à l’œil Alex Beaucage. Ce dernier a marqué quatre buts samedi dernier pour mener les Huskies à un gain de 5 à 4 en prolongation sur les Foreurs. Beaucage, un choix de l’Avalanche du Colorado, a marqué 13 buts et obtenu 19 points en 10 parties cette saison. À l’opposé, Mikaël Martel pointe au premier rang des pointeurs de l’Océanic avec sept points.

«Il va falloir jouer de manière hermétique. C’est un adversaire coriace qui possède probablement le meilleur franc-tireur du circuit. C’est un gros défi pour notre brigade défensive. En même temps, on joue du hockey très responsable présentement et il faut continuer de s’améliorer de ce côté-là. Ce qu’on dit aux gars, c’est que tant qu’on va donner deux buts par match, on peut aspirer à la victoire», a commenté Serge Beausoleil.

Bolduc prêt d’un retour

Zachary Bolduc patinait avec aisance mercredi matin à l’entraînement, lui qui se remet d’une appendicectomie. «On parle d’un retour lundi. On va voir si on ne peut pas devancer le tout de 24 heures pour dimanche, mais c’est sûr qu’il ne sera pas disponible jeudi et vendredi», a mentionné Serge Beausoleil.

L’attaquant Ludovic Soucy représente un cas douteux pour les affrontements contre les Huskies en raison d’une blessure mineure. En manque d’attaquant avec les absences de Bolduc, Raska et Lazarev, l’Océanic a rappelé l’attaquant Logan Costenaro du junior AAA, un joueur acquis avant le début de la saison afin d’ajouter de la profondeur à la formation rimouskoise.

Les gardiens vont bien

Beausoleil se réjouit de la performance de ses deux cerbères Raphaël Audet et Matthew Dunsmoor. «Bien des gens ont semé le doute concernant nos gardiens. Les deux progressent bien. Il y a une brigade qui fait bien devant eux», a analysé l’entraîneur-chef, qui avait également de bons mots pour son attaquant de 20 ans, Andrew Coxhead. L’ex-attaquant des Remparts joue en moyenne 22 minutes et demie par match et forme le trio le plus menaçant de la formation avec Sami Paré et William Dumoulin.