LHJMQ

Une première réussie au Centre Vidéotron

Publié | Mis à jour

Les activités de la bulle de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ont pris leur envol, mardi, au Centre Vidéotron, et un mot pouvait décrire la sensation éprouvée par les quatre premières équipes qui ont brisé la glace : enfin !

Enfin parce que les sept équipes impliquées provenant de régions en alerte maximale (rouge) n’avaient pas chaussé les patins dans un cadre officiel depuis plusieurs semaines. 

Dans le cas de l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Remparts de Québec, qui ont vécu la plus longue période d’inactivité, ils n’avaient pas joué depuis la première fin de semaine d’octobre. Ils en étaient à leur troisième match respectif.

Il n’y avait toujours pas de spectateurs, pandémie oblige, mais il était bon de revivre l’esprit d’un match de hockey, mardi.

«Nous étions comme un petit gars qui se lève le matin de Noël et qui trouve 25 cadeaux au pied du sapin ! Les gars étaient excités de voir la lumière au bout du tunnel. Ils avaient un peu de nervosité, mais je sentais cette énergie. Ils ont vu ce que la LNH a fait [avec leur bulle] et nos joueurs s’identifient à ça. Notre slogan est Enjoy the moment et ça va peut-être arriver juste une fois une bulle comme ça, alors je leur ai dis d’en profiter et d’avoir du fun», a habilement résumé le pilote de l’Armada, Bruce Richardson, à l’issue d’une convaincante victoire de 5-1 des siens contre les Tigres de Victoriaville.

De leur côté, les Remparts se sont chargé des Cataractes de Shawinigan en l’emportant 4-2 pour porter leur fiche à 2-0-1 à leur première sortie en 44 jours. TVA Sports vous présentait d'ailleurs cette rencontre.

Théo Rochette et Gabriel Montreuil se sont signalés avec chacun un but et une passe.

«Ça fait vraiment du bien, c’est ma troisième année dans la ligue et j’ai l’impression que c’est mon premier match tellement ça faisait longtemps ! On arrive ici avec la mentalité de gagner toutes les parties pour s’assurer de la meilleure place au classement», a mentionné Montreuil.

Éclatement du calendrier 

L’organisation de cet «environnement protégé» a forcé la LHJMQ à revoir ses plans initiaux de début de campagne qui prévoyait que les affrontements seraient entre équipes de la même division en 2020-2021 pour réduire les déplacements. Dans la bulle, les sept équipes invitées disputeront un total de six parties l’une contre l’autre, ce dont ne se plaindront sûrement pas les entraîneurs.

«J’ai aimé l’expérience parce que ce sont des équipes différentes, des différents systèmes et de coaching. L’expérience était bonne. L’Armada [division Ouest] a une bonne équipe et c’est le fun de pouvoir se comparer, mais malheureusement, on aimerait reprendre le match», a lancé l’instructeur-chef des Tigres (division Est), Carl Mallette.

Richardson partageait le même discours.

«Ça ne me dérange vraiment pas, on veut jouer au hockey ! Qu’on joue contre les Tigres, les Foreurs, peu importe, on se prépare de la même manière et on veut jouer au hockey. C’est un privilège et on ne se plaindra pas du format», a-t-il souligné.

En vitesse 

Les entrevues sont réalisées par visioconférence avec les médias pour la durée de l’événement... Si les descripteurs et analystes à la radiodiffusion des clubs ont eu la permission d’entrer à l’intérieur du Centre Vidéotron lors des matchs, ce n’est toutefois pas le cas pour les journalistes... Les équipes peuvent occuper l’espace publicitaire sur les bandes visibles à l’écran lorsqu’elles sont considérées «à domicile» pour permettre aux différents partenaires d’avoir une visibilité, a mentionné le vice-président aux opérations des Remparts, Louis Painchaud.

Voyez, ci-bas, le résumé du match entre les Remparts et les Cataractes. 

⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊⚊

3e période | BUT SHA - Jérémy Martin inscrit son 2e but de la rencontre pour réduire l'écart à 4-2

3e période | BUT QUE - Édouard Cournoyer s'empare d'une rondelle libre et tire entre les jambières du gardien Antoine Coulombe, c'est 4-1

2e période | BUT QUE - Gabriel Montreuil fait mouche en avantage numérique pour doubler l'avance des siens, c'est 3-1

2e période | BUT QUE - James Malatesta redonne les devants aux Remparts, c'est 2-1

2e période | BUT SHA - Jérémy Martin nivelle les chances, c'est 1-1

1re période | BUT QUE - Théo Rochette accepte une belle passe dans l'enclave et fait 1-0