Crédit : AFP

NFL

Antonio Brown a lancé un vélo sur un agent

Publié | Mis à jour

Antonio Brown a ajouté une frasque supplémentaire à son dossier le 15 octobre dernier, lorsqu’il a brisé une caméra de sécurité dans son quartier d’Hollywood et lancé une bicyclette en direction d’un garde de sécurité.

Selon le rapport de police obtenu lundi par le quotidien «Miami Herald», les policiers ont déterminé que la preuve était suffisante pour déposer des accusations contre le joueur des Buccaneers de Tampa Bay, mais le président de l’Association des propriétaires a préféré ne pas porter plainte, craignant des «représailles» de Brown contre ses employés.

«Nous sommes au courant de l'incident signalé impliquant Antonio Brown avant sa signature, ont réagi les Buccaneers dans un communiqué. Quand Antonio nous a rejoints, nous avons été clairs sur ce que nous attendions et ce que nous voulions de lui. Jusqu'à présent, il a répondu à toutes les attentes que nous avions.»

Récidiviste

Il ne s’agit pas des premiers ennuis de Brown. Il a notamment été suspendu pour huit rencontres par le circuit après avoir été reconnu coupable de vol et de deux autres délits mineurs à la suite d’un incident impliquant une compagnie de déménagement.

Après avoir porté les couleurs des Steelers de Pittsburgh de 2010 à 2018, étant invité sept fois au Pro Bowl au passage, Brown a demandé à être échangé. Il est ainsi passé aux Raiders d’Oakland. Il a toutefois été libéré par le club après un camp d’entraînement chaotique en 2019.

Il s’est ensuite joint aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, mais a été congédié après une seule partie en raison d’allégations d’agression sexuelle.