Crédit : AFP

Baseball - MLB

Un gros morceau des Yankees pourrait s’en aller

Publié | Mis à jour

Chaque saison morte dans le baseball majeur est synonyme d’action chez les Yankees de New York et celle en cours ne devrait pas faire exception à la règle, surtout qu’un joueur ayant excellé dans les dernières années pourrait bien se retrouver au sein d’une autre équipe en 2021.

Cet athlète est le receveur Gary Sanchez, qui a conservé une moyenne au bâton anémique de ,147 pendant la plus récente campagne. Le frappeur droitier a quand même encore de la puissance à offrir, lui qui a claqué 10 circuits et produit 24 points. Preuve que les Bombardiers du Bronx semblent avoir perdu de l’enthousiasme à son égard, Sanchez n’a amorcé qu’une seule des cinq rencontres de la série de division contre les Rays de Tampa Bay.

Pourtant, il est question ici d’un homme ayant cogné 34 longues balles en 2019 et 115 depuis son arrivée dans le baseball majeur. Cependant, les exigences demeurent élevées à New York et le directeur général Brian Cashman a d’ailleurs admis que le départ du receveur n’est pas à exclure.

«Étant donné le genre de saison qu’il a connu, ce sont des interrogations justifiées, avait affirmé le DG lors de son bilan de l’année 2020. Il s’agit d’un des sujets de discussion sur lesquels nous devrons nous concentrer. Évidemment, le calendrier COVID-19 a été unique. On a vu plusieurs performances inattendues dans les deux ligues, provenant d’athlètes capables d’en faire plus. Nous devons déterminer si la récolte de Sanchez fut le résultat de circonstances exceptionnelles ou le reflet de ce qui est à prévoir.»

Sur le marché

Or, le nom de Sanchez fait partie des conversations entre les DG des grandes ligues, aux dires d’un dirigeant issu d’une organisation rivale.

«Il écoute les offres, bien sûr, a-t-il dit au quotidien Newsday à propos de Cashman. Dans ce milieu, vous avez intérêt à examiner toutes les possibilités. Si vous ne le faites pas, vous ne serez pas là longtemps.»

«Certainement qu’il a encore de la valeur, a ajouté une autre source relativement à Sanchez. Ce n’est pas proche de qu’ils auraient pu obtenir il y a trois ans, mais personne n’a de la profondeur au poste de receveur. Et il a toujours du potentiel avec son bâton et son bras. Les équipes s’informeront, c’est sûr.»

Également, un autre dirigeant croit que le principal concerné a simplement besoin d’un changement de décor pour rebondir.

«Je pense qu’il [Cashman] aura de la difficulté à l’échanger, mais tout dépend du prix demandé, a-t-il indiqué. En gros, et tout le monde le dit, c’est qu’il y a un manque de receveurs de qualité dans les majeures.»