Crédit : AFP

NFL

Tom Brady redevient... Tom Brady

Publié | Mis à jour

Après avoir été humilié 38 à 3 par les Saints de La Nouvelle-Orléans la semaine dernière, Tom Brady et les Buccaneers de Tampa Bay ont renoué avec la victoire dimanche, eux qui ont battu les Panthers de la Caroline 46 à 23 au Bank of America Stadium.

Le quart-arrière de 43 ans a connu un fort match. Il a complété 28 de ses 39 passes tentées pour 341 verges de gains et trois touchés. Le vétéran a également inscrit un majeur avec ses jambes.

Ce n’est toutefois pas Brady qui a réussi le jeu de match pour les Buccaneers (7-3), mais plutôt Ronald Jones II.

Au troisième quart, le porteur de ballon a réalisé une course de 98 verges pour un touché. Il s’agit de la plus longue réussite de l’histoire des «Bucs». Jones II est aussi devenu le quatrième joueur de la NFL à vie à inscrire un majeur de 98 verges ou plus. Il rejoint donc Derrick Henry, Tony Dorsett et Ahman Green dans un club très sélect.

Le demi offensif de Tampa Bay a conclu sa journée de boulot avec 192 verges de gains en 23 portées.

Du côté des Panthers (3-7), la rencontre s’était bien amorcée, eux qui avaient trouvé la zone des buts à deux reprises au premier engagement. Ils n’ont cependant pas été en mesure de maintenir la cadence.

Le quart-arrière Teddy Bridgewater a réussi 75 % de ses relais pour 136 verges et deux touchés, ainsi qu’une interception. Il a également franchi la ligne des buts avec le ballon en main.

L’équipe de la Caroline devait se débrouiller sans l’excellent porteur de ballon Christian McCaffrey, qui est blessé à une épaule. Son remplaçant, Mike Davis, n’a obtenu que 32 verges en sept courses.

Deux de suite pour les Giants

Au MetLife Stadium, les Giants de New York ont vaincu les Eagles de Philadelphie 27 à 17 et ont ainsi signé un deuxième gain consécutif pour la première fois en 2020.

Il s’agit aussi d’une première pour la formation de la Grosse Pomme depuis le 29 septembre 2019.

Dans l’affrontement contre leurs rivaux de la section Est de l’Association nationale, les Giants (3-7) ont été propulsés par le porteur de ballon Wayne Gallman. Ce dernier a trouvé la zone payante à deux reprises.

Le quart-arrière Daniel Jones n’a pas été vilain, lui qui a réussi 75 % de ses passes pour 244 verges.

Malgré ce revers, les Eagles (3-5-1) sont toujours installés au premier échelon de la section la plus faible de la NFL en 2020. Les Giants sont quant à eux au deuxième rang.

En bref

Au Lambeau Field, les Packers de Green Bay ont peiné, mais ont le moyen de battre les Jaguars de Jacksonville 24 à 20. Le receveur de passes Marquez Valdes-Scantling a été dominant pour les vainqueurs. Il a réussi quatre attrapés pour 149 verges de gains et un majeur.

Au FirstEnergy Stadium, les Browns de Cleveland ont remporté un match à bas pointage contre les Texans de Houston. Une course de neuf verges pour un touché de Nick Chubb a permis à son équipe de signer un gain de 10 à 7.

Au Ford Field, les Lions de Detroit ont résisté à une remontée de l’équipe de football de Washington et le botteur Matt Prater a réussi un placement de 59 verges dans les dernières secondes de la partie, ce qui a permis à son club de l’emporter 30 à 27.