Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

Canadiens de Montréal

«C’est difficile» -Jesperi Kotkaniemi

Publié | Mis à jour

De retour en ligue finlandaise en attendant la reprise des activités dans la LNH, Jesperi Kotkaniemi reconnait que c’est un défi de se réajuster au hockey européen.

«C’est difficile, c’est sûr, a dit l’attaquant du Canadien de Montréal en entrevue à The Athletic. Maintenant, je remarque à quel point le jeu est différent ici. C’est beaucoup plus lent et il n’y a pas beaucoup de batailles dans les coins et des choses du genre. Le jeu est flottant. Ça flotte en zone neutre et on est bloqué tout le temps.»

Difficile pour lui de présenter du jeu un peu plus robuste comme il l’avait fait à son retour avec le Canadien lors des dernières séries éliminatoires.

«Comme la patinoire est tellement plus grande, parfois je me sors moi-même du jeu quand je fais une mise en échec ici, a remarqué Kotkaniemi. C’est tellement facile, par exemple, pour le défenseur de juste passer la rondelle quand je le plaque.»

Le Finlandais de 20 ans a inscrit trois mentions d’aide en six matchs depuis qu’il a rejoint son ancienne équipe, l’Assat de Pori, dans la SM-liiga. Il a récolté ses trois points dans ses deux derniers matchs.

Perspective

Malgré ce lent départ, Kotkaniemi ne s’en fait pas pour autant et préfère garder les choses en perspective.

«Je prends cette opportunité comme une bonne pratique pour mon vrai travail, a dit le jeune joueur du Tricolore. Alors j’essaie de ne pas être trop frustré. Mais oui, évidemment que je veux gagner des matchs et aider l’équipe. Je devrais produire aussi avec les minutes qu’on me donne. Il y a quand même eu un peu de malchance, si je peux dire ainsi. De mauvais rebonds. Mais c’est le fun jusqu’à présent.»

Autrement, Kotkaniemi se réjouit de pouvoir jouer à la maison, devant les siens. «Je peux voir beaucoup de visages familiers dans les estrades, beaucoup de mes amis et des amis de la famille. C’est bien de jouer ici.»