Crédit : Photo AFP

LNH

«Ça me fait saliver»

Publié | Mis à jour

Les Blackhawks de Chicago ont effectué un virage jeunesse devant le filet en laissant aller le vétéran Corey Crawford au cours de l’automne. Malcolm Subban devrait logiquement obtenir le poste de numéro un, mais Collin Delia a aussi des vues sur le même emploi.

L’athlète de 26 ans attend sa chance depuis plusieurs saisons déjà. 

Efficace dans la Ligue américaine avec les IceHogs de Rockford, Delia compte 18 matchs d’expérience dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Déjà l’an dernier, il croyait avoir mérité sa chance, après avoir paraphé un contrat de trois ans.

«Lorsqu’ils ont signé Robin [Lehner], ça m’a pris de court parce que je croyais avoir mérité cette position, a révélé le Californien au “Chicago Sun-Times”, samedi. Avec le recul, je me suis dit “Tu ne peux pas tenter ta chance comme deuxième gardien. Il faut mériter la position de partant”».

Delia voit peut-être grand, mais il n’a jamais été aussi près d’un poste régulier dans la LNH. Crawford a rejoint les Devils du New Jersey, tandis que Lehner a été transigé aux Golden Knights de Vegas en retour de Subban.

«Je ne mentirai pas en disant que ça me fait saliver, a poursuivi le portier. C’est une opportunité qui ne se présente pas à tout le monde, et je ne veux pas la laisser passer.»

Une bataille à trois?

Outre Subban, le principal obstacle séparant Delia de son nouveau poste se nomme Kevin Lankinen. Le Finlandais de 25 ans est l’adjoint du principal intéressé à Rockford depuis deux campagnes, mais un bon camp d’entraînement pourrait bouleverser la hiérarchie.

«Sans aucun doute, je crois que je peux obtenir ce travail, a assuré Delia. Il n’y aura pas de complaisance au camp. Tous les jours où tu mets le pied sur la glace, tu dois prouver que tu es meilleur que les deux autres gars. Nous devons tous avoir cet état d’esprit.»

Jamais repêché, Delia a avoué avoir été quelque peu distrait lors de la saison 2019-2020, en raison de la naissance de son fils, Anderson. Avec l’esprit en paix, il est maintenant conscient qu’une lourde tâche se présente à lui, mais il est prêt à relever le défi.