Crédit : AFP

NFL

NFL: un duel d’importance

Publié | Mis à jour

Enfin, le duel du jeudi soir dans la NFL présente un enjeu majeur. Les Colts et les Titans en viennent aux prises pour déterminer qui prendra les commandes de la division Sud de la conférence américaine.

Il y a bien eu quelques duels du jeudi qui ont été plus divertissants que prévu, mais sans réelles conséquences. Autant pour les Colts que les Titans, il s’agit du match le plus important à leur calendrier, à ce jour.

Les Titans montrent une belle fiche de 6-2, mais n’ont pas vaincu des prétendants solides à l’exception des Bills. La situation est la même pour les Colts, qui paraissent bien avec un dossier de 5-3. De leurs cinq victoires, une seule est survenue contre une équipe dotée d’une fiche gagnante, les Bears. Et ceux-ci ne peuvent pas, pour le moment, être perçus comme de sérieux aspirants.

Bref, même si les deux rivaux luttent pour s’approprier le sommet de leur division, il y a encore des preuves à faire. Cet affrontement risque d’être révélateur sur les aspirations réalistes de ces formations.

Forces opposées

Ce qui rend cette confrontation intéressante, c’est aussi qu’elle met en vedette des forces contrastantes.

Le quart-arrière des Colts Philip Rivers donne parfois l’impression d’être au bout du rouleau. Son bras semble vouloir décrocher à l’effort et dans cinq des huit matchs cette saison, il a été victime d’au moins une interception, un problème qui le grugeait à ses derniers mois avec les Chargers et qui ne s’est pas résorbé derrière un ligne offensive supérieure.

Sauf que les Titans sont classés au 27e rang contre la passe, ce qui devrait donner une opportunité à Rivers de bien paraître.

Les Titans peinent aussi à appliquer la pression. Jusqu’ici, les additions de Vic Beasley (libéré la semaine dernière) et Jadeveon Clowney (aucun sac) s’avèrent de cuisants échecs.

La clé à l’offensive chez les Titans demeure le jeu au sol, qui se classe au sixième échelon. Les Colts attendront Derrick Henry de pied ferme, eux qui ne donnent que 83,6 verges au sol par match (au 3e rang). L’ajout du plaqueur DeForest Buckner a transformé une défensive prometteuse en une défensive accomplie.

Il faut dire qu’ils en auront besoin, puisqu’à leur dernier affrontement, ils ont concédé 149 verges par la course à Henry.

Les Colts, malgré leur défensive regroupant plusieurs excellents athlètes, ne sont pas sortis souvent gagnants par le passé de guerres d’usure physique comme celle qui les attend. À l’attaque, ils auront besoin que leur champ-arrière domine et jusqu’ici, le porteur recrue Jonathan Taylor n’a pas franchi ce pas. Les Titans devraient prendre une sérieuse option sur la division.

Les forces en présence

Colts d’Indianapolis

  • Philip Rivers, Quart-arrière, 10 T, 7 INT, 2087 verges
  • Jonathan Taylor, Demi offensif, 4 T, 416 verges
  • Zach Pascal, Ailier espacé, 2 T, 297 verges

Titans du Tennessee

  • Ryan Tannehill, Quart-arrière, 19 T, 3 INT, 1981 verges
  • Derrick Henry, Demi offensif, 8 T, 843 verges
  • AJ Brown, Ailier espacé, 6 T, 457 verges

Joueur à surveiller

Julian Blackmon | Maraudeur, Colts

Blackmon est l’une des révélations défensives chez les recrues à travers la ligue. Il revendique déjà deux interceptions en plus de six passes rabattues. La tertiaire des Colts représentait un point d’interrogation avant la saison, mais la tenue du choix de troisième ronde est l’une des raisons qui expliquent la bonne performance de l’équipe contre la passe. Il jouera un rôle clé contre les receveurs physiques des Titans AJ Brown et Jonnu Smith.