Crédit : AFP

NFL

Sam Darnold y va un jour à la fois

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Jets de New York Adam Gase est bien pressé de voir son quart-arrière numéro un Sam Darnold revenir au jeu, alors que son équipe est toujours en quête d’une première victoire cette saison. Le principal intéressé, incommodé par une blessure à une épaule, aimerait prendre son temps avant de retrouver les terrains de la NFL.

Vendredi, Darnold s’est entraîné pour la première fois de la semaine, après avoir obtenu une journée de congé, et a indiqué au site web des Jets que son épaule «se sentait bien». Il a raté deux rencontres lors du mois dernier en raison d’un contact dans le match face aux Broncos de Denver, le 1er octobre.

Son épaule a une fois de plus subi des dommages dimanche, lors d’une mêlée qui a eu lieu lors du duel opposant les Jets (0-8) aux Chiefs de Kansas City. Un test d’imagerie par résonance magnétique (IRM) n’avait pas révélé de dégâts supplémentaires.

«Tous ses lancers avaient l’air bien, plein d’aplomb sur le ballon, pas de problème de perte de vélocité», a mentionné Gase après l’entraînement.

Le pilote a mentionné jeudi qu’il espérait voir le pivot en uniforme lundi, lors du match face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre (2-5). Sans nécessairement corriger son instructeur, Darnold a sagement déclaré qu’il prenait la situation «un jour à la fois».

Le quart-arrière de 23 ans n’a lancé que trois passes de touché en six matchs, contre six interceptions. Les Jets ne sont pas à la hauteur et les membres de l’organisation espèrent au moins une victoire d’ici la fin de l’année.

«Évidemment, tout le monde veut gagner, a dit Darnold. C’est pour ça que nous sommes dans l’industrie. [...] On doit baisser la tête et continuer à travailler. Je crois que si on fait ça, nous pouvons gagner ce prochain match et s’en faire pour le suivant ensuite.»