Crédit : AFP

NFL

La COVID-19 toujours bien présente dans la NFL

Publié | Mis à jour

Les Texans de Houston, les Colts d’Indianapolis, les Chiefs de Kansas City et les Bears de Chicago ont vu leurs plans quelque peu chamboulés, jeudi, en raison de la détection d’un cas positif au coronavirus dans leur entourage respectif.

Au Texas, l’organisation concernée a confirmé qu’un de ses joueurs avait été déclaré porteur de la COVID-19. Conséquemment, elle a fermé ses installations pour la journée et prévu la tenue d’activités virtuelles. L’athlète touché se retrouve en isolement et des opérations visant à retracer ses derniers déplacements sont en cours.

Selon diverses sources, dont le réseau NBC Sports, le secondeur Jacob Martin serait celui se trouvant en quarantaine. Houston doit visiter les Jaguars de Jacksonville, dimanche.

Du côté des Colts, qui accueilleront les Ravens de Baltimore le même jour, c’est un membre du personnel qui est infecté. Même si toutes les rencontres d’équipe de jeudi ont été déplacées sur la plateforme virtuelle, le club a prévu un entraînement à son endroit habituel.

Pour leur part, les Chiefs ont indiqué qu’un de leurs employés était aux prises avec la COVID-19. L’entraînement a pu se dérouler en avant-midi avant la fermeture des quartiers du club. Là aussi, les réunions d’équipe se sont faites à distance. Les champions en titre du Super Bowl ont rendez-vous avec les Panthers de la Caroline, dimanche.

Finalement, les Bears ont révélé qu’un joueur était touché dans leurs rangs. Toutes les activités football ont eu lieu virtuellement, jeudi. L’athlète en question est isolé. La formation de l’Illinois visitera les Titans du Tennessee en fin de semaine.

Par ailleurs, les Eagles de Philadelphie ont indiqué en après-midi qu’un joueur avait été déclaré positif en matinée. Il a été placé en confinement.