SPO-NHL HAll of Fame Inductees

Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

LNH

Temple de la renommée du hockey: à l’an prochain

Publié | Mis à jour

Kim St-Pierre et Kevin Lowe devront patienter en 2021 avant d’être officiellement intronisés au Temple de la renommée du hockey, puisque l’organisation a annoncé vendredi le report d’un an des célébrations prévues le 16 novembre.

Les contraintes reliées à la pandémie de COVID-19 ont forcé le Panthéon à remettre l’événement en novembre 2021. Par conséquent, aucun membre ne sera ajouté en 2021, outre ceux de la cuvée 2020.

«De la perspective des nouveaux membres, la magie du week-end d’introduction du Temple de la renommée, c’est d’avoir plusieurs interactions avec leur famille, leurs amis, d’anciens coéquipiers, des légendes et les amateurs pendant plusieurs jours, a indiqué le président du Temple Lanny McDonald, dans un communiqué de son organisation. Par conséquent, notre conseil a estimé que c'était la bonne décision de donner à la cuvée 2020 la reconnaissance et l'expérience de vie qu'elle méritait.»

En plus de St-Pierre et Lowe, Marian Hossa, Jarome Iginla et Doug Wilson composent la prochaine cuvée du Temple de la renommée du hockey.

Les frères Sedin sur le seuil

Outre les personnes directement concernées, les jumeaux Henrik et Daniel Sedin vont devoir attendre au moins un an de plus avant de faire leur entrée au Temple.

Les deux joueurs des Canucks de Vancouver, qui ont mis fin à leur carrière au terme de la saison 2017-2018, étaient, selon l’avis de plusieurs, les principaux candidats pour être intronisés en 2021, soit à leur première année d’éligibilité.

Rappelons qu’un joueur ne doit pas avoir joué un match professionnel ni à l’international pendant trois saisons avant de pouvoir être élu.

Les Suédois Daniel Alfredsson et Henrik Zetterberg semblaient également avoir des chances légitimes d’être de la cuvee 2021 sans oublier Alexander Mogilny, qui a été boudé au cours des dernières années.