Crédit : Vincent Carchietta-USA TODAY Sports

Impact de Montréal

Impact: un état d’esprit révélateur

Publié | Mis à jour

La défaite de l’Impact mardi dernier contre Nashville SC a fait mal. Très mal. 

En pleine course aux séries, chaque occasion ratée semble repousser la ligne d’arrivée.  

Est-ce que les partisans du Bleu-Blanc-Noir peuvent encore rêver au tournoi d’après-saison? C’est la question posée par les panélistes du balado XI MTL. À écouter ici:

Si l’Impact avait réussi à arracher les trois points, la conversation entourant le club tournerait assurément autour de sa capacité à créer la surprise en route vers la Coupe MLS. Au lieu de ça, cette défaite agit comme un révélateur pour l’ancien joueur de l’Impact Hassoun Camara.

«Quand tu accumules des erreurs de la sorte, je trouve que c’est révélateur d’un état d’esprit. Ils ne sont pas en mode séries alors qu’ils devraient l’être. Ce sentiment d’urgence où l’on se dit "on ne donne rien à l’adversaire", on ne le sent pas.»

«Il faut faire attention les lendemains de défaites. On agit sur le coup de l’émotion et l’on pointe du doigt tout ce qui ne va pas. Ce faisant, on occulte bien des facteurs, tempère l’analyste Vincent Destouches. Mais je rejoins quand même Hassoun, l’impression que dégage l’équipe dans les attitudes, ça n’a pas passé le test du regard contre Nashville. J’ai vu une petite étincelle à la 90e minute. Mais pourquoi c’est tout le temps dans le temps additionnel qu’on voit l’équipe se bouger le c**?»

Donc, est-ce que l’Impact peut toujours croire à une participation aux séries éliminatoires?

Pour XI MTL, un petit point récolté au cours des deux derniers matchs de la saison contre Orlando et DC United pourrait être - mathématiquement - suffisant. Mais encore faut-il que l’équipe y mette l’effort... 

En fin de balado, on s’entretient avec deux joueurs québécois en nomination au titre du meilleur jeune de la CPL : Mohamed Farsi et Chrisnovic N’Sa.