LNH

Que se passe-t-il avec le proprio des Hurricanes?

Publié | Mis à jour

L’analyste hockey de NBC Pierre McGuire a fait passablement jaser, mercredi, en laissant entendre que Peter Karmanos pourrait reprendre les Hurricanes de la Caroline.

Sur les ondes de la radio d’Ottawa TSN 1200, McGuire a fait état de la possibilité que Tom Dundon perde son équipe aux mains de l’ancien propriétaire.   

Renaud Lavoie a fait la lumière sur ce mystérieux dossier lors de l’émission JiC

Selon les informations obtenues par le journaliste de TVA Sports, une clause dans l’entente entre Karmanos et Dundon stipule que ce dernier peut refuser de remettre le dernier versement lié à la vente de l’équipe et remettre les clés de l’organisation. Karmanos rembourserait alors à Dundon tous ses investissements au sein des Hurricanes. 

Il faut savoir que la relation entre Dundon et Karmanos n’est pas au beau fixe. Cette affaire de dernier versement a le potentiel d’être assez houleuse. 

«C’est là qu’il pourrait y avoir des frictions, a souligné Lavoie. Spéculons, mettons que le dernier paiement, il est de 50 millions $. Est-ce que ça se peut que tu dises à M. Karmanos que, dans le contexte économique actuel, ce n'est pas 50 millions $ que je vais donner? Parce que l’équipe ne vaut plus nécessairement ce que j’ai payé, parce que le contexte est différent, ce ne sera pas 50, ce sera 35.» 

Une proposition qui n’enchanterait sans doute pas l’ancien propriétaire des Hurricanes... 

D'ailleurs, Dundon ne donne pas l'impression de vouloir céder son équipe à Karmanos. L'homme d'affaires demeure un propriétaire actif. 

«J'ai parlé à des gens des Hurricanes qui m'ont dit : "M. Dundon nous appelle huit fois par jour"», a mentionné Lavoie.

Voyez l’intégralité de la chronique «La mise en échec» de Renaud Lavoie dans la vidéo ci-dessus.