UFC

Nurmagomedov livre la performance de sa vie... puis se retire

Publié | Mis à jour

Le Russe Khabib Nurmagomedov a annoncé sa retraite de l’octogone tout juste après avoir conservé son titre des poids légers de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) et sa fiche parfaite en battant l’Américain Justin Gaethje, samedi, à Abu Dhabi.

Ce gala UFC 254, présenté sur la «Fight Island» de l’organisation, était le gala le plus important de l’année et Nurmagomedov s’est assuré que personne n’oublie sa performance.    

«The Eagle» n’a pas perdu de temps pour venir à bout de Gaethje, le soumettant par étranglement triangulaire dès le début du second round. Après un premier assaut majoritairement disputé debout, le combattant de 32 ans a pris le contrôle en amenant son adversaire au sol avant de le forcer à abandonner.

L’expert en soumissions fait ainsi passer son dossier à 29 victoires, dont huit par K.-O., et aucune défaite. C’est un troisième revers en carrière pour Gaethje (22-3-0, 19 K.-O.), qui n’avait pas perdu depuis avril 2018.

Très émotif en entrevue d’après-combat, Khabib a annoncé qu’il accrochait ses gants, ne pouvant disputer d’autres combats sans son père à ses côtés. Ce dernier est décédé de complications liées à la COVID-19 en juillet.

«C’était mon dernier combat, a-t-il annoncé. Impossible que je revienne sans mon père. C’était ma première fois depuis ce qui lui est arrivé. Trois jours avant le combat contre Justin, j’ai parlé avec ma mère et je lui ai dit que je me battrais sans mon père, mais je lui ai promis que ce serait mon dernier. J’ai donné ma parole et je dois la suivre.»

Nurmagomedov, expert en lutte et vainqueur 11 fois par soumission, est champion des poids légers depuis qu’il a défait Al Iaquinta le 7 avril 2018. Il a effectué trois défenses de sa ceinture, soit face à Conor McGregor, Dustin Poirier et Gaethje.

L’annonce surprenante de Khabib met en théorie fin aux rumeurs d’un futur affrontement entre le Russe et le Québécois Georges St-Pierre. Pas plus tard que mardi, le nouveau retraité avait indiqué anticiper avec joie un combat contre «GSP», mentionnant qu’il était le seul adversaire qui l’excitait, outre Gaethje.