Crédit : Bill Streicher-USA TODAY Sports

MLS

L’Union remporte le duel au sommet

Publié | Mis à jour

L’Union de Philadelphie a complètement lessivé le Toronto FC, remportant ce duel entre les deux équipes de tête de l’Association de l’Est de la Major League Soccer (MLS) par la marque de 5 à 0, samedi, au PPL Park.

À la suite de cette piètre performance, Toronto partage le sommet du classement avec son ancien dauphin, alors que les deux équipes ont 41 points après 20 rencontres.

Sergio Santos s’est offert un triplé face aux hommes de Greg Vanney. Le Brésilien a fait parler sa vitesse pour venir à bout de la défense torontoise et surtout du gardien Quentin Westberg, qui a été malmené par 12 tirs.

Jamiro Monteiro et Mark McKenzie ont également participé au massacre, tandis que Kacper Przybylco et Kai Wagner ont récolté deux passes décisives.

Les poursuivants de l'Impact s'approchent

Plus tôt samedi, l’Inter Miami CF et le D.C. United, deux poursuivants directs de l’Impact de Montréal au classement de l’Association de l’Est de la Major League Soccer, ont remporté leur duel respectif.

Dans une rencontre toute floridienne, Miami s’est d’abord défait de justesse de l’Orlando City SC par la marque de 2 à 1.    

C’est l’équipe d’expansion qui a contrôlé le match, tirant 20 fois en direction de la cage des «Lions» et cadrant quatre frappes.

C’est malgré tout un but contre son camp de Robin Jansson qui a ramené l’Inter Miami dans la rencontre en créant l’égalité, à la 45e minute. 

Tout juste avant les arrêts de jeu en seconde mi-temps, le défenseur Leandro Gonzalez Pirez y a été du filet vainqueur en frappant de la tête un coup de pied de coin parfaitement placé.

Miami s’installe au 10e et dernier rang pour une place en séries, à deux points des 23 de l’Impact, qui doit toutefois jouer en soirée.

Du côté du D.C. United, l’équipe a vaincu l’Atlanta United 2 à 1, au Mercedes-Benz Stadium.

Encore là, c’est une action de fin de match qui a sauvé l’équipe qui pointe désormais au 13e échelon dans l’Est. Gelmin Rivas, dans le temps ajouté en fin de partie, a brisé une égalité qui n’avait été obtenue que trois minutes plus tôt.

Jon Gallagher, à la 89e minute, avait bien pensé sauver un point pour Atlanta en trouvant le fond du filet, mais l’équipe de la capitale américaine n’avait pas dit son dernier mot. Russell Canouse a été l’autre buteur du D.C. United, qui concède cinq points aux Montréalais.