Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

Impact de Montréal

Patrice Bernier lié à D.C. United

Publié | Mis à jour

Le D.C. United souhaite compter sur un entraîneur noir pour diriger sa formation en permanence. Le «Washington Post» rapportait mercredi que, parmi les cinq candidats pressentis, il y aurait l’ancien capitaine de l’Impact de Montréal Patrice Bernier. 

Or, selon des informations obtenues par TVASports, Bernier n'aurait pas été contacté pour le poste - du moins, pas au moment d'écrire ces lignes. L'Impact a pour sa part refusé d'émettre des commentaires.

Selon ce qu’a indiqué mercredi le «Washington Post», qui a cité des sources proches de l’organisation concernée, l’instructeur-adjoint du Bleu-Blanc-Noir est considéré par le club de la capitale américaine au même titre qu’Ezra Hendrickson (Crew de Columbus) et Tyrone Marshall (Real Salt Lake), qui occupent aussi un poste d’assistant dans la Major League Soccer (MLS). Les autres candidats sont l’ex-adjoint C.J. Brown et le pilote du Tulsa FC, dans l’United Soccer League, Michael Nsien.

Le journal local a également précisé que la recherche pourrait prendre plusieurs semaines, voire quelques mois. Une source lui a mentionné que «des investigations assez poussées ont été réalisées dans les premières étapes du processus et que le tout consistait à évaluer plusieurs candidats» provenant des minorités.

D.C. United a limogé l’entraîneur-chef Ben Olsen, qui assumait ses fonctions depuis une dizaine d’années. L’adjoint Chad Ashton le remplace sur une base intérimaire. Le club connaît une année pénible, se trouvant dans la cave de l’Association de l’Est avec une fiche de 3-10-6 et 15 points.

Actuellement, Thierry Henry (Impact) et Robin Fraser (Rapids du Colorado) sont les seuls Noirs à la barre d’une équipe de la MLS. Celle-ci a dévoilé cette semaine une série d’initiatives visant à améliorer la représentativité des personnes issues des minorités dans tous ses secteurs d’activités, que ce soit sur le terrain, sur les lignes de côté ou dans les bureaux de direction.

Dans l’histoire du circuit Garber, seulement six Noirs ont été à la barre d’une formation, les autres étant Ruud Gullit, Denis Hamlett, Aron Winter et Patrick Vieira. À Montréal, Bernier a aussi eu droit à un nouveau rôle quand l’Impact a annoncé le 4 septembre une restructuration de son Académie, qui comprend une équipe des moins de 23 ans. Le Québécois a été nommé superviseur post-formation, lui qui doit assurer l’accompagnement des joueurs de la formation professionnelle en club de réserve.