Crédit : Photo d'archives, Agence QMI

LNH

Quinton Byfield n’oubliera jamais les émotions vécues

Publié | Mis à jour

Los Angeles est un marché particulier sur la scène sportive et une ville qui ne manque pas d’histoires à raconter. Le jeune hockeyeur Quinton Byfield, deuxième choix au total du plus récent repêchage, entend bien écrire un nouveau chapitre avec les Kings.

Rien, pas même la distanciation sociale, n’allait empêcher le joueur de centre de profiter de sa journée de repêchage. Malgré la séance tenue virtuellement, Byfield n’oubliera pas de sitôt les émotions qu’il a ressenties le 6 octobre dernier.

«J’ai travaillé pour ça toute ma vie, alors je crois que c’était quand même une très bonne journée, et probablement la meilleure de ma vie à date», a admis Byfield, en entrevue au réseau Sportsnet, jeudi.

Maintenant, l’Ontarien est prêt à apprendre des meilleurs, et si les Kings ne sont plus ce qu’ils ont été lors des années 2010, il reste que cette équipe peut compter sur plusieurs grands leaders qui ont inscrit leur nom sur la coupe.

«Je suis vraiment excité. La plupart des gars du noyau qui étaient sur les équipes gagnantes de la coupe Stanley sont encore là et je crois que ce sera vraiment bien de finalement les rencontrer et de travailler avec eux, de voir à quel point ils compétitionnent fort et ce que ça prend pour gagner des championnats. Je suis excité d’apprendre d’eux et juste d’être à L.A.», a indiqué Byfield.

Fréquemment comparé au capitaine Anze Kopitar, l'attaquant pourra désormais observer de très près le grand Slovène.

Un bel accueil

Jamais un hockeyeur Noir n’a été sélectionné aussi haut que Byfield l’a été, et les félicitations n’ont pas cessé d’affluer pour le produit des Wolves de Sudbury. Deux légendes de la ville californienne, l’ancien des Lakers Magic Johnson et le populaire rappeur Snoop Dogg lui ont d’ailleurs réservé un chaleureux accueil via les réseaux sociaux.

«C’est assez incroyable. Je veux dire, vous avez sans aucun doute l’un des meilleurs joueurs de basketball de tous les temps qui parle de toi – je suis surpris qu’il connaisse même mon nom. C’était plutôt cool, qu’il m’accueille à L.A. Lire ces deux messages textes et les tweets, c’était fou», a mentionné Byfield.

Le jeune homme de 18 ans a d’ailleurs paraphé son contrat d’entrée dans la Ligue nationale de hockey avec les Kings, vendredi. L’entente est effective pour trois ans et l’équipe n’a pas dévoilé les détails financiers de l’entente.

La saison prochaine, Byfield portera le numéro 55, le même qu’il a porté dans la Ligue junior de l’Ontario.