Crédit : Photo AFP

NFL

Myles Garrett est prêt à faire la paix

Publié | Mis à jour

Le joueur de ligne défensive des Browns de Cleveland Myles Garrett se dit prêt à faire la paix avec le quart-arrière des Steelers de Pittsburgh Mason Rudolph.

C’est ce qu’il a dit au cleveland.com vendredi, soit deux jours avant un duel entre les deux formations.

«Si cela devait arriver, je serais d'accord avec ça, a dit Garrett. Pas seulement d’accord, mais cela ne me dérangerait pas et je serais heureux de le faire s'il y avait un moyen.»

«Je ne sais même pas s'il voudrait faire ça, mais je n'aurais pas de problème à m'asseoir avec lui et à ne pas parler de l'incident, juste parler d'homme à homme, comment nous allons de l'avant, et simplement être de meilleurs hommes et joueurs de football et ne pas laisser quelque chose comme ça se reproduire.»

«Je serais prêt à lui tendre une branche d'olivier», a-t-il ajouté.

Les deux hommes seront sur le même terrain pour la première fois depuis que Garrett a frappé Rudolph à la tête avec son propre casque protecteur. L’incident s’était produit en novembre dernier.

Le joueur des Browns avait expliqué qu’il avait agi de la sorte parce que son rival avait profané des insultes racistes, ce que le pivot avait nié.

Garrett avait été suspendu pour le reste de la saison 2019, tandis que Rudolph avait reçu une amende.