Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Dodgers dos au mur

Publié | Mis à jour

Les Braves d’Atlanta ne sont plus qu’à une victoire de la Série mondiale après un gain de 10 à 2 signé Marcell Ozuna sur les Dodgers de Los Angeles, jeudi au Globe Life Field.

Le frappeur désigné est devenu seulement le huitième joueur des Braves dans l’histoire de l’équipe à cogner deux longues balles dans un match éliminatoire, et le premier depuis Chipper Jones en 2003.

Avec aussi un simple et un double, Ozuna a poussé quatre coéquipiers au marbre et a participé à une poussée de six points d’Atlanta en sixième manche. Lors de cet assaut, Ozuna, Freddie Freeman, Dansby Swanson, Austin Riley et Cristian Pache ont tous produit pour donner une bonne avance aux leurs.

Edwin Rios a été le seul Dodger capable de produire des points, ce qui est bien différent du match de la veille, qui s’était terminé 15 à 3 en faveur de Los Angeles. L’offensive s’est buttée à un Bryse Wilson en superbe forme.

À son premier départ en carrière en séries, l’artilleur de 22 ans n’a donné qu’un coup sûr, un circuit, en six manches de travail, retirant au passage cinq hommes au bâton. La relève a aussi été excellente et n’a permis qu’un simple et un double, tous deux frappés par Justin Turner.

Ce fut tout le contraire pour Clayton Kershaw, qui continue à connaître des déboires lors du calendrier d’après-saison. L’as a donné quatre points mérités aux Braves et un circuit en cinq manches.

Les Dodgers feront face à l’élimination lors du match numéro 5 de cette finale de la Ligue nationale, vendredi.