Baseball - MLB

Les Astros résistent encore aux Rays

Publié | Mis à jour

Les Astros de Houston ont remporté le match numéro 5 de la finale de la Ligue américaine en ayant le meilleur sur les Rays de Tampa Bay par la marque de 4 à 3, jeudi soir au Petco Park. 

Il s’agit d’une deuxième victoire consécutive pour les hommes de Dusty Baker, qui sont toujours en retard trois matchs à deux dans cette série.

Après cinq manches improductives, les Astros ont débloqué grâce à un circuit de Carlos Correa, qui a sauvé les meubles. Il s’agissait de son 17e coup de canon en carrière en séries, mais de son premier alors que son équipe fait face à l’élimination.

«Nous ne voulons pas encore rentrer à la maison, a assuré Correa au site MLB.com. Nous étions en retard 3-0, et nous avons eu une réunion de joueurs et nous avons dit, "Nous ne voulons pas encore retourner à la maison, alors nous devrions faire quelque chose pour l’éviter." Nous sommes derrière 3 à 2, et ce sera du travail, mais c’est un bon début.»

George Springer, avec une longue balle en solo, et Michael Brantley, avec un simple en flèche au champ centre pour deux points, avaient permis aux Astros de prendre les devants 3 à 1 après trois manches.

«C’était l’un des gros matchs dans lequel j’ai été impliqué, a mentionné l’expérimenté gérant Dusty Baker. C’est l’une des raisons pourquoi je suis revenu. C’est comme obtenir un oiselet au dernier trou d’une ronde de golf, et vous avez eu une mauvaise journée, et vous continuez à jouer. C’était vraiment super.»

Encore deux chances

Les Rays sont encore une fois passés près d’atteindre la Série mondiale pour la deuxième fois de leur histoire. Ji-Man Choi a créé l’égalité au huitième tour au bâton en sortant la balle des limites du terrain. Sa claque de 447 pieds a porté le pointage à 3 à 3.

Ce fut le modus operandi de Tampa Bay dans cette rencontre, alors que les deux autres points de l’équipe ont été inscrits grâce à des circuits. Brandon Lowe, en troisième manche, et Randy Arozarena (pour un deuxième match de suite), en cinquième, en ont été les auteurs.

Les lanceurs des Rays ont limité les chances de remontée de Houston en ne leur donnant que six coups sûrs dans cette rencontre, dont deux longues balles. Sept artilleurs ont été utilisés par les Astros et c’est le dernier à s’être amené sur la butte, Ryan Pressly, qui s’est mérité la victoire.

Le match numéro 6 de la série aura lieu vendredi.

Voyez l'analyse du match de Rodger Brulotte dans la vidéo ci-dessus.