Crédit : Photo Martin Chevalier

LNH

Une offre hostile à Pierre-Luc Dubois?

Publié | Mis à jour

Que feront les Blue Jackets avec tout l’argent à leur disposition? 

L’équipe de Columbus peut encore dépenser 13,625 millions pour atteindre le plafond salarial, fixé à 81,5 M$.    

Maintenant que les Jackets ont tenté, en vain, d’attirer le convoité Taylor Hall, vers quel joueur se tourneront-ils? 

L’une des hypothèses, soulevée par le journaliste de Sportsnet Elliotte Friedman dans sa chronique 31 Thoughts, est que le directeur général Jarmo Kekalainen essaie simplement de se garder une marge de manœuvre advenant une offre hostile à Pierre-Luc Dubois, qu’il égalerait sans aucun doute. 

Reste à voir si des équipes voudront se lancer dans cette avenue dans le contexte actuel particulier. Friedman, comme bon nombre d’observateurs, se montre sceptique.   

Un joueur attrayant    

Dubois est en pleine ascension. L’attaquant québécois a conclu son contrat d’entrée dans la Ligue nationale de hockey la saison dernière, au cours de laquelle le joueur de centre de 22 ans a totalisé 18 buts et 49 points en 70 matchs.

Celui qui a été le troisième choix au total du repêchage de 2016 a ajouté 10 points en autant de rencontres dans les séries éliminatoires.

Comme il a prouvé sa grande valeur, Dubois voudra une rémunération correspondant à son talent. 

Or, les deux parties ne se sont toujours pas entendues. Pourtant, le 20 septembre, Kekalainen avait déclaré qu’il souhaitait régler rapidement ce dossier.

Dubois est présentement admissible au statut de joueur autonome avec compensation.