Crédit : AFP

NFL

Les Seahawks s’en sortent in-extremis

Publié | Mis à jour

Les Seahawks ont profité de leur dernière séquence offensive du match pour inscrire un touché avec 15 secondes à faire et vaincre de justesse les Vikings du Minnesota au compte de 27 à 26, dimanche soir, à Seattle.

Avec moins de deux minutes à faire au quatrième quart, les Vikings ont tenté de convertir un quatrième essai, profondément dans le territoire adverse, ce qui aurait mis fin aux espoirs des Seahawks. 

Toutefois, Kirk Cousins et son attaque ont été freinés et les Seahawks en ont profité pour remonter le terrain. C’est une passe de Russell Wilson à D.K. Metcalf qui a clos le débat.

Le quart-arrière de l’équipe locale a terminé la rencontre avec 217 verges de gain par la passe, en plus de distribuer le ballon à trois occasions pour un majeur, dont deux à Metcalf. Il a aussi été victime d’une interception.

Dans le camp des visiteurs, Kirk Cousins a amassé 249 verges de gains aériens, tout en ajoutant deux passes de touché et une interception. L’attaque des Vikings a grandement fait confiance à son jeu au sol, elle qui a tenté 41 courses pour 201 verges. Alexander Mattison a été le plus productif avec 20 portées pour 112 verges après avoir remplacé Dalvin Cook, blessé.