Impact de Montréal

L’Impact passe près, mais est à court

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal s’est battu comme il le pouvait, mais il a baissé pavillon au compte de 2 à 1, dimanche soir à Philadelphie, contre l’Union. 

La troupe de Thierry Henry a donné un effort ultime lors de la deuxième demie, alors qu’elle tirait de l’arrière par deux filets, mais un léger manque d’opportunisme et de précision a empêché l’Impact de soutirer un point à la formation de la Pennsylvanie. 

Un magnifique jeu de passes des joueurs de l’Union a permis à Jamiro Monteiro d’ouvrir la marque à la 39e minute. 

Au retour des deux équipes sur le terrain, à la 48e minute plus précisément, Sergio Santos, qui venait d’entrer sur le terrain sur un changement à la demie, a doublé l’avance des siens, sur une rapide contre-attaque.

Amar Sejdic a sauvé l’honneur de l’Impact grâce à une magnifique frappe qui est demeuré au sol, à la 65e minute. Romell Quioto a tenté de créer l’égalité par la suite, profitant de deux belles chances, mais sans succès.