Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Dodgers en pleine confiance

Publié | Mis à jour

Après avoir balayé les Brewers de Milwaukee la semaine dernière, les Dogders de Los Angeles ont remis ça en série de division face aux Padres de San Diego, dont ils se sont débarrassés en trois matchs. Toujours invaincus depuis le début des éliminatoires, ils sont en pleine confiance à l’approche de la finale de Ligue nationale, où ils croiseront le fer avec les Braves d’Atlanta.

«Dans les deux premières séries, vous avez vu ce dont on est capable, a commenté sur le site web du baseball majeur le gérant Dave Roberts, qui croit que cette année pourrait être la bonne pour les Dodgers. Tout le monde a élevé son niveau de jeu d’un cran. C’est une année unique et, c’est bizarre à dire mais dans un sens, ça nous galvanise. Nous avons beaucoup de travail devant nous, mais je suis vraiment fier de mes joueurs.»

À l'instar de Roberts, plusieurs membres des Dodgers ne sont absolument pas surpris de leur rendement depuis le début des séries, comme en témoigne le voltigeur AJ Pollock.

«Nous avons fait ce que nous voulions faire et ce que nous étions censés faire. Nous allons célébrer (la victoire), mais nous nous y attendions», a-t-il lancé dans une entrevue rapportée par MLB.com.

«Nous savons ce qui nous attend»

La victoire de 12 à 3 signée jeudi soir face aux Padres leur a permis d’accéder pour la troisième fois en cinq ans à la finale de la Nationale. La série quatre de sept s’amorcera lundi à Arlington.

«Nous savons ce qui nous attend», a dit le joueur de troisième Justin Turner, qui en sera lui aussi à sa quatrième finale d’association avec les Dogders, qui sont en quête d’un premier championnat de la Série mondiale depuis 1988.

Les Braves seront toutefois des clients difficiles lors de la série de championnat, eux qui sont également invaincus depuis le début du tournoi d’après-saison. Après avoir battu les Reds de Cincinnati en deux matchs, ils ont balayé les Marlins de Miami en série de division.

«Nous avons eu beaucoup de joueurs de talent depuis que je suis ici, a ajouté Roberts. Mais cette fois, nous contrôlons la zone des prises, ce que nous n’avons pas très bien fait dans les dernières années. Il faut donner le crédit aux joueurs pour comprendre ça. C’est du baseball d’équipe.»