Canadiens de Montréal

Les Canadiens s'entendent avec Mete

Publié | Mis à jour

À 19 ans, Victor Mete déjouait les plans en gagnant un poste à la ligne bleue du Canadien. À 22 ans, Mete aura maintenant besoin de se battre pour rester l’un des défenseurs réguliers de l’équipe.

Marc Bergevin n’a pas eu à ouvrir le coffre-fort de Geoff Molson pour lui offrir un nouveau contrat. Mete a écrit son nom au bas d’une entente d’une seule saison et 735 000$. Il s’agit d’un pacte à un seul volet. 

Au prochain camp, le petit défenseur de 5 pi 9 po et 187 lb aura besoin de brouiller les pistes pour revenir dans le top six.

Sur papier, les Shea Weber, Ben Chiarot, Jeff Petry, Joel Edmundson, Brett Kulak et Alexander Romanov sont les six premiers défenseurs de l’équipe. Même s’il n’a pas encore joué dans la LNH et qu’il en sera à une première saison en Amérique du Nord, Romanov part avec une bonne longueur d’avance sur Mete.

Bergevin a souvent dit qu’il avait hâte de le voir dans l’uniforme du CH et qu’il représentait une pièce importante du casse-tête de l’équipe dans le futur.

À sa troisième saison avec le CH, Mete a obtenu 11 points (4 buts, 7 passes) en 51 matchs et il a présenté un dossier de +5. Il jouait un peu plus de 16 minutes en moyenne.

Blessé à un pied lors d’un match contre les Red Wings à Detroit, l’Ontarien s’était absenté pour les neuf dernières rencontres de la saison. Il était revenu au jeu pour les 10 matchs des séries où il a récolté deux passes.